PROFILS | Publié : février 2023

Une histoire qui nous transporte

Alain Vouriot, étudiant en éducation à l'USB.

Alain Vouriot, étudiant en éducation à l'USB.

 

Natif d’Île-des-Chênes, un village au sud de Winnipeg, Alain Vouriot a toujours eu un grand intérêt pour l’histoire, qui, grâce aux encouragements de son grand-père maternel, s’est vite concrétisé. Depuis plus de 17 ans maintenant, ce grand passionné d’histoire est interprète historique au fort Gibraltar.

Construit au confluent des rivières Assiniboine et Rouge en 1810, le fort Gibraltar était une plaque tournante du commerce des fourrures et a contribué au développement des communautés de cette époque. Au cœur d’un conflit légendaire, la forteresse d’origine a entièrement été détruite par un incendie au printemps 1816. Ce n’est qu’en 1978 que le Festival du Voyageur a fait reconstruire le fort Gibraltar tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Les tournées historiques du fort permettent de remonter dans le temps jusqu’en 1815 pour revivre l’époque de la traite des fourrures et de la concurrence féroce entre la Compagnie du Nord-Ouest et la Compagnie de la Baie d’Hudson. « L’interprète fait renaitre la fascinante histoire de la colonisation du Canada », explique Alain Vouriot. En effet, il décrit son rôle comme étant de servir de point d’information pour toutes les personnes désirant en apprendre davantage sur l’histoire de ce territoire précanadien.

Bien sûr, une formation est offerte aux nouveaux interprètes afin de garantir l’exactitude de l’information qui sera transmise au public. « Mais l’apprentissage ne s’arrête pas là! », précise Alain, qui saisit chaque occasion d’enrichir ses connaissances grâce aux échanges avec ses collègues, toutes et tous férus d’histoire.

« Un élément clé de cette passion consiste à toujours vouloir en savoir plus sur des sujets de l’époque qui nous intéressent. »

Curieux de nature, Alain Vouriot espère bien continuer à élargir ses champs d’interprétation pour les éditions à venir.

Certes, cette soif de transmission des savoirs fait écho à son choix d’études à l’Université de Saint-Boniface (USB), où Alain est actuellement inscrit au baccalauréat en éducation.

Une riche expérience pédagogique

Le futur enseignant est aussi chef de l’accueil pour le programme scolaire à l’intérieur du fort Gibraltar. Ce programme offre une expérience éducative enrichissante portant sur l’influence qu’a eue le fort Gibraltar sur le développement culturel, à l’aide de démonstrations interactives, de pièces théâtrales, de concerts musicaux, de sports et d’ateliers de danse. Ce rôle lui permet d’allier sa passion et sa future profession. « J’aime échanger avec de nouvelles personnes et pouvoir transmettre mes connaissances aux générations futures », nous confie-t-il.

Pour la première fois, cette année, le programme scolaire est proposé en format hybride afin d’offrir une variété d’options pédagogiques qui pourront accommoder les élèves et les enseignants.

Chaque hiver, depuis 1970, le Festival du Voyageur offre au public une expérience inspirée de l’époque des voyageurs de 1815, et accueille plus de 90 000 festivalières et festivaliers.

L’USB est fière de s’allier au Festival du Voyageur pour une septième année consécutive.

En tant que commanditaire de l’interprétation historique au fort Gibraltar, l’USB invite petits et grands à se plonger dans l’univers du voyageur dans le cadre de la 53e édition du Festival du Voyageur, qui se déroule du 17 au 26 février 2023.

 

Voir d'autres profils

© 2013-2024 Université de Saint-Boniface