Initiatives en lien avec la réconciliation

Activités

Exercice des couvertures

L'exercice des couvertures est organisée annuellement, parfois à plusieurs reprises, par le Service d'animation spirituelle. L’atelier a pour but d’approfondir la compréhension du déni du statut de nation des peuples autochtones tout au long de l’histoire du Canada. Il explore les thèmes principaux et les recommandations de la Commission royale sur les peuples autochtones, examine comment les politiques et programmes fédéraux influencent les peuples autochtones du Canada, et identifie ce que font les peuples autochtones et leurs alliés pour apporter des changements positifs.

Initiation au cri

Un atelier d’initiation au français et au cri a été organisé par la Division de l’éducation permanente (DEP) de l'USB, grâce à un partenariat avec Indigenous Languages of Manitoba. L'atelier a eu lieu les 19 et 26 avril et le 3 mai 2018.

Des voyages d’immersion dans la culture autochtone ont été organisés par le Service d’animation spirituelle.

La tenue de conférences au sein de l’établissement. Mentionnons, à titre d’exemple, la table ronde Leçons de réconciliation : les séquelles des pensionnats autochtones et des pistes de solution, le 9 mars 2016. Devant un public d’une centaine de personnes, sept panélistes invités ont décrit leurs expériences concernant leur origine amérindienne et les écoles résidentielles tout en proposant des pistes permettant aux francophones et aux autochtones de travailler ensemble pour favoriser la réconciliation entre les peuples autochtones et non autochtones.

Sensibilisation à la violence faite aux femmes

Une présentation par l'École de travail social, qui s'est déroulée le 26 mars 2015, afin de sensibiliser la communauté à la violence à laquelle sont assujetties les femmes autochtones et pour honorer la mémoire de celles disparues et assassinées.

Une activité spéciale de commémoration des 14 victimes de L'École polytechnique de Montréal et de réflexion sur la violence faite aux femmes a eu lieu au centre étudiant Étienne-Gaboury de l’USB le 6 décembre 2019. Rubans blancs et épinglettes ont été offerts. Quatorze cierges ont été allumés par 14 personnes différentes, les photos des victimes se succédant sur écran. Une minute de silence a été observée. Cette commémoration fut un moment de réflexion à la violence actuelle, qui se manifeste en particulier envers les femmes autochtones. Ainsi, la cérémonie a commencé et s’est terminée par une invocation autochtone, au son du tambour. Trois robes rouges, rappelant les femmes autochtones du pays disparues et assassinées du pays, étaient accrochées en haut de l’estrade. L’Université de Saint-Boniface aimerait répéter cette initiative annuellement.

L'impact des pensionnats autochtones au Canada

Un forum public qui accueillait en septembre 2014 des orateurs, tels Marie Wilson, Robert-Falcon Ouellette, Ry Moran, et Madeleine Basile. Le forum a été lancé par l'exposition de photos 100 ans de pertes de la Fondation, en place dans la Galerie de l'USB du 29 septembre au 31 octobre 2014. Pour de plus amples renseignements sur l’exposition, consultez le site Web : 100ansdepertes.ca/fr/

Partenariats et collaborations

Centre national pour la vérité et la réconciliation

Le Centre national pour la vérité et réconciliation (CNVR) est établi à l’Université du Manitoba en partenariat avec des universités, des collèges et d’autres organisations de partout au pays.  L’Université de Saint-Boniface est l’un de ces partenaires, dont la contribution est particulière étant donné son rôle de protectrice et de promotrice de la langue française, de même que sa contribution soutenue au développement de la francophonie manitobaine au sens large. Comme établissement de la minorité situé dans un espace géographique et ancré dans un contexte historique unique, l’USB contribue notamment par l’offre de cours et d’initiatives variées qui reflètent cette réalité et par la bonification des liens qu’elle entretient avec la communauté métisse. Dans le cadre de ce partenariat avec le CNVR, l’intention de l’USB est de collaborer à des activités apportant un bénéfice mutuel.

Partenariat de la DEP avec l’Union nationale métisse Saint-Joseph du Manitoba

Reconnaissant le besoin de fournir à ses ressources enseignantes du contenu fiable et fidèle portant sur les peuples autochtones et Métis, la Division de l’éducation permanente (DEP) de l’USB a bâti un partenariat avec l’Union nationale métisse Saint-Joseph du Manitoba (UNMSJ) visant à créer du nouveau matériel didactique portant sur ces thèmes. Grâce au financement du ministère d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), l’USB se chargera d’élaborer dix capsules thématiques ou « tâches de la vie réelle » qui serviront à alimenter le curriculum du programme CLIC. L’expertise de l’UNM est sollicitée non seulement pour aiguiller la DEP dans le choix de thèmes, mais pour valider le contenu élaboré dans les guides, cahiers et outils d’évaluation. Cette approche collaborative permettra à la DEP de raconter fidèlement l’histoire des Métis du Manitoba en salle de classe.

Par l’entremise de la DEP, l’USB offre des Cours de langue aux immigrants du Canada (CLIC) pour les niveaux débutants (Niveaux de compétence linguistique canadiens – NCLC 1 à 4). L’offre de ces cours a pour but d’aider les personnes qui sont résidents permanents à mieux s’établir au Canada en apprenant une des langues officielles. La DEP utilise une variété de thèmes liés à l’établissement dans son programme comme matière source pour faire apprendre le français (éducation, santé, emploi, etc.).

ministère d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC)

© 2013-2020 Université de Saint-Boniface