Un dialogue avec les Premières nations

Nous reconnaissons être réunis sur les territoires traditionnels des peuples anishinabé, cri, oji-cri, dakota et déné, et sur la patrie de la Nation métisse.

Nous respectons les Traités qui ont été signés sur ces territoires. Nous constatons également que c’est la rencontre pacifique et respectueuse entre les Amérindiens et les Canadiens-français qui a donné naissance aux nations et communautés métisses de l’Amérique du Nord.

Nous reconnaissons les erreurs du passé et nous nous engageons à aller de l’avant en partenariat avec les communautés autochtones dans le même esprit de paix, de partage et de collaboration qui régnait parmi les ancêtres canadiens-français et amérindiens.

L’Université de Saint-Boniface reconnait le leadership dont les établissements postsecondaires doivent faire preuve pour répondre aux appels de la Commission de vérité et réconciliation. C’est d’ailleurs dans cet esprit qu’elle a entre autres choisi d’être signataire du Plan d’action provincial pour l’éducation autochtone et qu’elle souhaite maintenant développer une vision institutionnelle et élaborer un plan opérationnel global adaptés à sa réalité d’établissement de la minorité et ancrée dans un contexte territorial et historique précis.

Les sections connexes font état de notre réflexion, de nos engagements et des projets en cours. Nous misons donc sur le dialogue et l’apprentissage pour mieux aller vers la réconciliation francophone‑autochtone, le tout dans une démarche respectueuse et authentique.

© 2013-2020 Université de Saint-Boniface