L'École des sciences infirmières et des études de la santé

L’École des sciences infirmières et des études de la santé (ESIES) a été officiellement créée en juin 2017.

L’ESIES vise à développer chez ses étudiants et étudiantes une pensée critique, une pratique réflexive, la capacité de résolution de problèmes, des habiletés de communication professionnelle, des habiletés de travail d’équipe, le leadership, et dans le cas de certains programmes, un intérêt à participer à des activités de recherche, et le désir d’exercer son influence politique en matière des soins de santé.

Son approche pédagogique mise sur les simulations en laboratoire et les stages pratiques grâce à des partenariats, et met à l'avant-plan l'offre active des services en français.

L’École des sciences infirmières et des études de la santé offre une formation pédagogique et pratique de qualité, en français, pour le développement de compétences spécifiques. Cette formation répond au besoin d’une clientèle d’expression française, culturellement diverse. L’innovation et la recherche dans l’enseignement des sciences infirmières et des études de la santé ainsi
que le partenariat et le mentorat par un corps professoral dévoué, sont les fondements pour favoriser l’épanouissement des étudiants et promouvoir l’identité professionnelle des futurs diplômés.

Une École des sciences infirmières et des études de la santé reconnue pour son positionnement stratégique et sa poursuite de l’excellence dans :

  • la formation des étudiants d’expression française dans les programmes;
  • l'innovation technologique et pédagogique dans l’enseignement des programmes de formation; et
  • la recherche en sciences infirmières.

L’École est ainsi reconnue dans sa communauté et sur les scènes nationale et internationale pour la qualité de ses programmes, pour son expertise, pour son leadership et sa valorisation des partenariats, source d’innovation.

  • Le respect
  • L’actualisation personnelle et professionnelle
  • L’engagement mutuel et proactif
  • L’intégrité
  • Le professionnalisme
  • L’excellence

Code de vie

L'École des sciences infirmières et des études de la santé (ESIES) est engagée et activement impliquée dans la formation de la relève, l'avancement de la recherche et le partage des connaissances liées aux sciences infirmières et au bien-être des populations. Le présent code de vie est important, car il reflète les valeurs fondamentales de l'ESIES par le biais de règles de conduite qui nous invitent à agir en tout temps de manière responsable, en ayant des rapports empreints de courtoisie, d'honnêteté et de politesse, en démontrant du respect, en faisant preuve d'ouverture, de collaboration et de professionnalisme et à utiliser, si nécessaire, les instances appropriées.

Apprenez-en davantage en téléchargeant le document ci-dessous :

Code de vie

Philosophie

La philosophie de l’École des sciences infirmières et des études de la santé s’inscrit à la mission, à la vision et aux valeurs de l’Université de Saint-Boniface. ...

L’École reconnait que les Aides en soins de santé font partie de l’équipe infirmière. La discipline infirmière est en constante évolution pour répondre aux besoins de santé de la population, aux changements dans la société et à la restructuration des services de santé.

La pratique infirmière a pour but de promouvoir, maintenir et restaurer la santé des individus et des groupes, de prévenir les maladies et les blessures, et d’accompagner la personne en fin de vie. Les clients sont des individus de tous âges, des familles, et des communautés, à tous les stades de leur développement.

Au cœur de la discipline infirmière la santé est une expérience dynamique. Elle est perçue comme une ressource de la vie quotidienne, et non comme le but de la vie (Charte d’Ottawa, 1986). De concert avec les autres disciplines de la santé, l’infirmier travaille en collaboration avec la clientèle pour la prise en charge de sa santé (aspect physique, psychosocial ou spirituel) selon ses capacités et les ressources disponibles (Potter et Perry, 2018).
Les programmes de sciences infirmières se basent sur des données probantes et les théories des sciences infirmières à tous les niveaux de la formation. Le centre d’intérêt de la profession est le paradigme infirmier, formé de quatre concepts centraux dont la personne, l’environnement, le soin et la santé, et les relations entre eux (Potter et Perry, 2018). Ce métaparadigme, en lien avec l’ensemble des savoirs (connaissances), du savoir-être et du savoir-faire, mène au développement des compétences nécessaires à la pratique infirmière (Association des infirmiers et infirmières du Canada, 2021; College of Registered Nurses of Manitoba, 2019; College of Licensed Practical Nurses of Manitoba, 2016; Conseil canadien de règlementation des soins infirmiers auxiliaires, 2019).

Les programmes de formation visent à développer chez l’étudiant une pensée critique, une pratique réflexive, la capacité de résolution de problèmes, des habiletés de communication professionnelle, des habiletés de travail d’équipe, le leadership, un intérêt à participer à la formation continue et aux activités de recherche, et le désir d’exercer son influence politique en matière des soins de santé. Les diplômés des programmes auront acquis la capacité de travailler de manière autonome ou en collaboration, quel que soit le milieu de pratique.

Nous adhérons aux principes d’apprentissage des adultes (Knowles, 1984). Nous responsabilisons les étudiants quant à leur cheminement au sein des programmes d’études, tout en les soutenant dans leurs efforts d’apprentissage. Nous encourageons et facilitons leur participation active dans leur apprentissage en utilisant différentes méthodes d’enseignement. Nous tenons compte des études et des expériences antérieures de notre clientèle étudiante. Nous reconnaissons que chaque étudiant est à un stade différent dans son cheminement et faisons le nécessaire pour l’encadrer et assurer son succès (par exemple, récents diplômés des écoles secondaires, adultes qui poursuivent une deuxième carrière, nouveaux arrivants, marginalisés/ en quête d’équité). Ces formations de base préparent les étudiants à passer les examens professionnels et à poursuivre des études supérieures.

Cadre conceptuel

Le schéma représente le cadre conceptuel sur lequel les programmes de formation en santé sont fondés. Les quatre concepts centraux du métaparadigme sont en relation continu les uns avec les autres. La dégradation de la couleur entre les quatre concepts démontre que c’est une relation toujours en mouvement. Le cadre conceptuel des programmes en sciences infirmières incorpore des concepts/théories avancés dans les écrits contemporains (Pépin, Kérouac, et Ducharme, 2017; Chin et Kramer, 2019; Potter et Perry, 2018).

Les soins infirmiers (le nursing)

Les soins infirmiers sont la raison d’être de la profession. Les soins infirmiers sont dynamiques et visent la promotion de la santé, le maintien, le rétablissement ou l’amélioration de l’état de santé, du bien-être et de la qualité de vie de la personne, la prévention de la maladie et des blessures, la réadaptation et les soins en fin de la vie.

Les soins infirmiers comprennent les rôles associés aux quatre champs d’activités de la profession : la pratique infirmière, la recherche, la gestion, l’éducation. La définition des soins infirmiers du Conseil international des infirmières (2019) inclut entre autres les rôles associés à la participation à l'élaboration de la politique de santé et à la gestion des systèmes de santé et des patients.

La formation des infirmiers est une composante des soins infirmiers. Les savoirs infirmiers (Carper, 1978; White, 1995; Chinn et Kramer, 2019) guident l’apprentissage des étudiants tout au long du programme de formation :

  • Savoir empirique : processus de recherche
  • Savoir personnel : la connaissance de soi et de l’autre
  • Savoir éthique : la capacité de faire des choix éthiques dans des situations de pratique
  • Savoir esthétique : l’art de saisir le sens des expériences humaines
  • Savoir sociopolitique : la connaissance de l’interaction qui existe entre la profession et la société

La personne

La personne ou le client qui bénéficie des soins dispensés par les infirmiers peut être un individu, une famille, un groupe, une communauté ou la population. La personne est un partenaire dans l’élaboration du plan de soin; il y a une collaboration avec le personnel. Les soins à la personne doivent prendre en compte son environnement. L’interaction entre la personne et son environnement a un impact sur la santé ainsi que sur les soins prodigués.

L’environnement

Les infirmiers prennent en considération l’ensemble des facteurs de l’environnement qui peuvent avoir une incidence sur la personne. Ces facteurs qui sont des déterminants de la santé, constituent un élément fondamental de la formation et de la pratique infirmière.

Les déterminants de la santé comprennent : le niveau de revenu et le statut social; les réseaux de soutien social; l’éducation et l’alphabétisme; l’emploi et les conditions de travail; les environnements sociaux; les environnements physiques; les habitudes de santé et la capacité d’adaptation personnelle; le développement de la petite enfance; le patrimoine biologique et génétique; les services de santé; le sexe; la culture (Organisation Mondiale de la Santé, 2009; Santé Canada, 1994).

L’ensemble de la personne, du niveau de santé et des soins infirmiers agit sur l’environnement.

La santé

Les infirmiers s’intéressent à la santé dans toutes ses dimensions, y compris le niveau de mieux-être, de bienêtre et de qualité de vie que connaît la personne. La santé n’est pas un état statique. Elle est en mouvement perpétuel et subit les influences de l’environnement, de la personne, et des soins. L’expérience de santé de la personne peut apporter un changement à l’environnement et aux soins.

Les programmes cherchent à développer chez l’étudiant le savoir, le savoir-faire et le savoir-être. La pratique de l'infirmier se centre sur le soin prodigué à la personne qui, en interaction continue avec son environnement, vit des expériences de santé. Une fois la formation complétée, l’infirmier débutant doit maintenir un développement professionnel continu pour être en mesure de relever les défis dans le domaine des soins de santé.

La formation permet aux étudiantes et étudiants de rencontrer les Buts terminaux du programme (PDF 125 ko) qui reflètent les compétences de niveau débutant :

© 2013-2022 Université de Saint-Boniface