PROFILS | Publié : mars 2018

Un artiste caché à l'USB

René Lanthier, Christel Lanthier et Lindsey Bond

Artiste et concierge à l'USB René Lanthier, sa fille Christel Lanthier et une amie, Lindsey Bond, ont participé à un concours de sculpture sur neige à Whitehorse (Yukon).

Vous pouvez l’apercevoir parfois dans les couloirs, parfois dans les salles de classe. René Lanthier entretient les espaces de l’Université de Saint-Boniface (USB) depuis 13 ans. Mais, à ses heures, ce concierge est aussi artiste. L’homme aux multiples talents artistiques est également sculpteur sur neige. Ce qui lui a valu de se rendre récemment au Yukon.

L’amour pour la neige a commencé très tôt chez René Lanthier, lorsqu’il était enfant et que ses parents le laissaient jouer à l’extérieur, dans le quartier du parc Windsor, là où il a grandi. Vivre les tout débuts du Festival du Voyageur a aussi probablement réveillé son amour de l’hiver. « Au Manitoba, on doit accepter les saisons telles qu’elles sont. On devrait même s’en réjouir. J’ai toujours aimé travailler dehors. La sculpture sur neige, c’est une façon d’allier mes deux passions, l’art et le plein air. »

Pendant plus de 20 ans, René Lanthier s’est adonné à la sculpture sur neige chaque hiver, surtout avec le Festival du Voyageur. En équipe, il réalisait principalement des blocs d’embellissement sur les boulevards de la ville. « Pendant 10 ans, j’ai travaillé en équipe. J’aidais des artistes qui s’y donnaient plus intensément. Puis, j’ai été embauché à l’USB et j’ai fait une petite pause. C’est un art très physique, et à un moment donné, le corps dit non. »

C’est ainsi que, pendant dix ans, René Lanthier a mis la sculpture sur neige de côté. Par chance, sa fille, Christel Lanthier, a été invitée à participer au Festival d’hiver de Whitehorse, pour représenter le Manitoba. Elle a demandé à son père de l’accompagner. « On est donc partis ensemble, avec son amie Lindsey Bond, qui est aussi artiste et très créative. C’était un excellent séjour. »

À l’image de la province, leur œuvre représentait les fameux chiens de soleil du Manitoba. Ce beau moment en famille a été aussi une belle occasion pour René Lanthier de renouer avec cet art qui a tant façonné sa vie. « C’était intéressant, car étant le sculpteur de l’équipe avec le plus d’expérience, j’avais un rôle de leader. C’était un très beau travail d’équipe. »

René Lanthier est véritablement artiste dans l’âme. Que ce soit durant ses études d’art commercial au Red River College ou bien ses premiers emplois, très tôt, il se sentait artiste de cœur. Sculpture, illustration, peinture, photographie : tous les supports sont bons. En fait, René Lanthier est passionné de l’art visuel en général. « Ça m’est aussi arrivé de faire quelques sculptures sur pierre. J’adore l’art visuel en général, ça m’a toujours fasciné, peu importe le médium. Mais, ce que je préfère est sûrement la peinture. »

À temps perdu, René Lanthier aime immortaliser ses voyages en canot ou bien des paysages. Il a d’ailleurs travaillé durant plusieurs années comme peintre à son compte avant de travailler à l’USB. « J’ai constamment des projets de peinture en tête. Mon studio prend toujours la moitié de mon salon aujourd’hui. C’est comme si j’avais toujours la peinture en moi. »

 

Voir d'autres profils

© 2013-2018 Université de Saint-Boniface