PROFILS | Publié : janvier 2020

Une passion toujours aussi vive pour la biologie

Fernand Saurette a travaillé plus de 20 ans à l'Université de Saint-Boniface.

Fernand Saurette a travaillé plus de 20 ans à l'Université de Saint-Boniface.

Après 23 ans d’enseignement de la biologie à l’Université de Saint-Boniface (USB), Fernand Saurette a tiré sa révérence l’été dernier. Même s'il était temps de passer la main aux plus jeunes, sa passion pour cette matière n’en demeure pas moins forte que lorsqu’il a commencé.

Bien avant son arrivée en tant que chargé de cours en 1996, Fernand Saurette tissait déjà des liens avec l’USB. Des visites scolaires organisées par son école secondaire lui ont permis de découvrir l’Université et de faire germer sa passion pour la science : « J’ai eu des échanges fructueux avec des professeurs et l’un d’eux m’a donné accès au laboratoire après les heures de classe. J’ai aimé l’étude de la vie avant même de commencer les cours à l’Université! »

Après son secondaire, il entame donc un baccalauréat en sciences à l’USB, suivi d’une maitrise en biologie à l’Université Laval, au Québec. Trois ans plus tard, il revient au Manitoba pour travailler pendant environ dix ans comme biologiste au fédéral, avant d’amorcer sa carrière en enseignement en 1996. « J’ai commencé par un poste de remplaçant à l’USB alors que j’étais encore au fédéral. L’enseignement m’a tant intéressé que j’ai quitté mon poste au fédéral lorsqu’un poste à temps plein s’est libéré. »

La biologie est une vraie passion pour Fernand Saurette. L’enseignement s’est vite avéré en être une autre. « J’aime transmettre mes connaissances, dialoguer avec les jeunes et les faire découvrir une passion pour les sciences. Enseigner, c’était comme créer une symbiose avec les étudiants qui ont envie d’apprendre. J’ai aussi apprécié être un intermédiaire entre le monde des apprenants et celui des enseignants. »

Parmi les moments qui lui sont chers à l’USB, il garde un faible pour toutes les rentrées scolaires. « Chaque année, je voyais arriver de nouveaux étudiants. Ils étaient comme des portes qui s’ouvraient, de nouvelles occasions de transmettre mes connaissances. Mes étudiants, c’étaient comme ma progéniture intellectuelle. »

Fernand Saurette a également manifesté sa passion pour la biologie tout au long de sa carrière en participant à de nombreux projets de recherche. « Au cours des années, j’ai pris part à plusieurs projets intéressants avec mes apprenants. J’aimais sortir de la classe et des laboratoires, apporter mon travail dans d’autres écoles ou dans la nature. »

Désormais à la retraite après avoir donné tant de sa vie à l’USB, Fernand Saurette demeure un amoureux des sciences et conserve sa soif de connaissances. « Je vais continuer à apprendre, en suivant des cours que je n’ai pas eu l’occasion d’entreprendre auparavant. J’ai déjà commencé un cours sur les insectes notamment, ainsi qu’un cours de perfectionnement en espagnol pour me permettre d’offrir des ateliers de biologie au Mexique. »

S’il a déjà tourné la page de l'USB, c’est qu’il a pleine confiance en la relève. « Les jeunes ont plus d’énergie que jamais. Je suis sûr qu’ils vont parfaitement pérenniser cet amour que j'ai pour la biologie. »

 

Voir d'autres profils

© 2013-2020 Université de Saint-Boniface