NOUVELLES ET ÉVÈNEMENTS | 25 février 2020

Une chimie évidente entre l’USB et Roquette

François Gauvin enseigne un cours de chimie pour l'entreprise Roquette.

François Gauvin offre une formation spécialisée en chimie pour l'entreprise Roquette.

L’Université de Saint-Boniface (USB) fait sa part dans la promotion des modes de vie et de nutritions sains. Du 2 au 17 décembre 2019, la Division de l’éducation permanente (DEP) de l’Université a offert une formation spécialisée en chimie au personnel de l’entreprise Roquette, chef de file mondial dans les ingrédients à base de plantes et pionnier dans le domaine des protéines végétales.

C’est une première dont Aileen Clark, directrice de la DEP, se réjouit : « Notre équipe travaille depuis plusieurs années à développer le volet d’enrichissement personnel et professionnel pour les employeurs. La formation en chimie pour Roquette s’inscrit parfaitement dans cette évolution.

« L’USB peut ainsi tisser des liens étroits avec l’industrie, permettant aux entreprises de mieux connaitre notre établissement et de se familiariser avec le profil de nos étudiantes et étudiants. Ça offre des débouchés intéressants. »

Comment cette formation a-t-elle vu le jour? « En fin d’année 2018, Roquette a lancé l’invitation à l’USB d’élaborer pour eux une formation spécialisée d’environ 80 heures en chimie, en anglais et en français, explique Aileen Clark. Nous avons confié le projet à François Gauvin, professeur à l’USB, et à Anne-Marie Maupertuis, qui travaille au Service de perfectionnement linguistique de l'USB, mais qui a une formation en chimie. »

Le contenu de cette formation englobe des notions de base en chimie et en microbiologie, des notions de chimie organique et des procédés chimiques. Tout au long de la phase d’élaboration, l’USB a travaillé étroitement avec le directeur des opérations de Roquette, Grégory Coutelle.

À l’automne 2019, Roquette a confirmé que l’USB offrirait une première formation en anglais à une douzaine de superviseurs dans les bureaux de la société à Southport. C’est alors que le professeur François Gauvin a fait la navette entre Winnipeg et Southport afin de livrer le cours spécialisé en chimie pour la Division de l’éducation permanente. « Nous étions ravis que le professeur Gauvin ait accepté de livrer la formation pour nous. Il est hautement compétent dans son domaine et il a une réelle passion infectieuse pour la science », partage la directrice de la DEP.

Grâce à cette première expérience, l’USB poursuit les discussions avec Roquette pour procéder à des adaptations et à des ajouts qui permettront à la DEP de livrer une deuxième formation aux opérateurs avant l’été 2020.

© 2013-2020 Université de Saint-Boniface