PROFILS | Publié : juin 2018

Un point de vue juridique et social sur le handicap

Monette Maillet sur la justice sociale pour le handicap

Monette Maillet, Commission canadienne des droits de la personne.

Depuis un an et demi, Monette Maillet occupe le poste de directrice générale à la Commission canadienne des droits de la personne. Le 14 juin 2018, dans le cadre du colloque international Regards croisés sur le handicap en contexte francophone, elle fera une allocution sur les perspectives juridiques et sociales nationales.

Monette Maillet souhaite d’abord véhiculer un message clé : « Les droits des personnes en situation de handicap sont des droits humains, et ils nous toucheront tous, un jour ou l’autre. Certains chercheurs parlent d’une vie sans handicap comme étant une situation temporaire. Nous vivons tous beaucoup plus longtemps, donc nos chances de vivre un handicap augmentent. »

Pour ce qui est des mesures légales, le Canada se porte bien soutient-elle. « Nous avons des mesures de protection, des lois provinciales et fédérales. D’ailleurs, on attend une nouvelle loi sur l’accessibilité du gouvernement fédéral au cours du mois de juin. Cependant, il reste encore des défis d’accessibilité. »

L’accès à l’emploi, la pauvreté et les obstacles sociaux sont les principales difficultés auxquelles font face les gens en situation de handicap. Selon la directrice générale, il s’agit de la plus large proportion de plaintes que la Commission reçoit. « Ces plaintes représentent 59 % de toutes celles que nous recevons par an. »

Monette Maillet précise aussi que la stigmatisation joue encore un rôle important. « Il faut se rappeler que les handicaps ne sont pas seulement physiques, ils peuvent aussi être invisibles », termine-t-elle.

 

Voir d'autres profils

© 2013-2018 Université de Saint-Boniface