NOUVELLES ET ÉVÈNEMENTS | 31 mai 2018

Un budget équilibré pour l'exercice financier 2018-2019

Université de Saint-Boniface

 

C’est dans un contexte d’austérité budgétaire que le Bureau des gouverneurs de l’Université de Saint-Boniface (USB) a adopté le mardi 29 mai dernier un budget équilibré de 29,7 millions $ pour l’exercice financier 2018-2019, et ce tel qu’il est exigé par la loi provinciale. 

En plus du gel imposé dans le cadre de l'exercice financier 2017-2018, l’ensemble des institutions d’enseignement postsecondaire se sont vues imposer une diminution de 0,9% des octrois provinciaux de base.

Mise en contexte

Pour l’élaboration du budget 2018-2019, l’USB a dû composer avec certaines réalités, dont une baisse des revenus de 0,9 % des octrois provinciaux de base, un gel depuis plus de dix ans des octrois fédéraux de base, une augmentation salariale générale allant jusqu’à 0,75 % à partir du 1er aout 2018 (tenant compte du projet de loi 28 de la Province du Manitoba), en plus du cout additionnel associé au mouvement sur les échelles salariales pour les membres du personnel qui n’ont pas déjà atteint le maximum pour leur poste, les revenus de placements exceptionnels enregistrés en 2017-2018, et ce en comparaison avec la norme anticipée, les épargnes en 2017‑2018 engendrée par certains postes réguliers demeurés vacants qui seront comblés pour l’année budgétaire 2018-2019, la stabilité dans le nombre d’étudiantes et d’étudiants inscrits, l'impact de l’inflation, ainsi que d'autres facteurs d’augmentation inévitables sur certaines dépenses de fonctionnement.

L’impact de la réduction des octrois provinciaux

Étudiants canadiens

Pour les programmes universitaires, les frais de scolarité seront augmentés de 6,6 %, soit la limite permise par la Loi sur l’administration de l’enseignement postsecondaire et conséquent avec la mesure appliquée par l’ensemble des universités du Manitoba. Pour les programmes collégiaux, les frais seront augmentés de 250 $ par programme, ce qui est également la limite permise par la Province et conséquent avec les décisions prises par les autres établissements collégiaux du Manitoba.

Étudiants internationaux

Pour les étudiants sur visa, le taux de majoration applicable aux droits de scolarité associés à plusieurs programmes universitaires sera augmenté de 2,0 à 2,1 fois les frais applicables aux étudiants canadiens.

Dépenses administratives

Des réductions générales de dépenses seront appliquées dans les catégories suivantes :

  • Déplacements et conférences;
  • Développement professionnel pour l’ensemble du personnel. Cependant, les dispositions en cette matière dans les conventions collectives seront respectées;
  • Accueil et réception;
  • Publicité et promotion;
  • Services professionnels;
  • Certains remplacements d’ordinateurs et d’équipements, ainsi que certains projets de réparation et d’entretien d’installations ont été repoussés.

Personnel enseignants

  • Deux postes à terme ne seront pas renouvelés au sein de la Faculté des sciences.

Personnel de soutien

Trois postes actuellement vacants ne seront pas pourvus :

  • Coordinateur des services de bien-être étudiant;
  • Consultant en langue (charge de 0,8 équivalence temps-plein);
  • Coordonnateur de projets spéciaux du Consortium national de formation en santé (charge de 0,6 équivalence temps-plein).

Réduction des postes cadres

L’USB a reçu, comme l’ensemble des autres institutions, la consigne de la part de la Province du Manitoba d’effectuer une réduction de 15 % au niveau de ses postes de direction. Des discussions sont en cours à ce sujet et le gouvernement reconnait que l’USB opère déjà avec un minimum d’administrateurs. Aucune prescription dans le temps n’a été imposée à l’USB et les négociations continuent.

Gestion opérationnelle

L’année 2018-2019 présente de nouveaux besoins qui ont été pris en considération dans la mise en œuvre de l’exercice de planification budgétaire. Ainsi, les investissements suivants ont été intégrés au budget :

  • Restructuration de la nouvelle École des sciences infirmières et des études de la santé qui se poursuit;
  • Restructuration des ressources de la Bibliothèque Alfred-Monnin et création d’un nouveau poste de bibliothécaire en littératie informationnelle;
  • Ajout d’un poste de professeur à terme en plus du renouvellement du poste à terme mis en place en 2017-2018 afin de soutenir l’augmentation marquée des inscriptions à la Faculté d’éducation;
  • Remplacement des ordinateurs et de l’équipement dans les laboratoires de Communication multimédia;

Certains besoins en infrastructure, ce qui comprend l’achèvement du projet d’agrandissement et de réaménagement du Centre de service spécialisé de réception et d’expédition, le remplacement de la toiture de la Bibliothèque et le remplacement du système téléphonique rendu désuet.

© 2013-2018 Université de Saint-Boniface