PROFILS | Publié : janvier 2018

Pour l’avenir des programmes de santé

Profil - Youssef Bezzahou, professeur à l'USB

Daniel Gagné, coordonnateur académique à l'ESIES.  

Il y a 12 ans, Daniel Gagné commençait à enseigner à l’Université de Saint-Boniface (USB). Aujourd’hui coordonnateur académique à l’École des sciences infirmières et des études de la santé (ESIES) de l’USB, il sera bientôt en charge d’évaluer les établissements francophones souhaitant obtenir l’agrément national de l’Association canadienne des écoles des sciences infirmières (ACESI).

En 2010, l’USB obtenait l’agrément provincial pour mettre en place son programme de baccalauréat en sciences infirmières. Depuis, 65 élèves ont reçu leur diplôme de l’établissement francophone. L’an passé, l’École amorçait cette fois le processus d’agrément national délivré par le Bureau de l'agrément de l’ACESI.

À l’initiative de cette démarche, Daniel Gagné mesure l’importance de l’obtention potentielle du titre de programme agréé par l'ACESI pour l’USB : « Ça prouve que l’on vise l’excellence au niveau de l’enseignement, des infrastructures, des services à la population étudiante, mais aussi dans la recherche. »

L’ancien professeur de sciences infirmières fera d’ailleurs partie cette année des évaluateurs de l’ACESI pour attribuer cet agrément à d’autres établissements francophones.

« Ma première participation à l’agrément sera en mars 2018 en tant qu’évaluateur francophone. J’irai visiter les établissements pendant trois à quatre jours, consulter le corps professoral, les étudiants et les partenaires pour voir si le programme remplit les normes d’attribution de cet agrément national. »

Seul établissement d’études infirmières en français dans l’Ouest canadien, l’ESIES de l’USB profitera de cet engagement bénévole de Daniel Gagné pour préparer sa propre évaluation qui aura lieu dans un an.

« Ça va me permettre de faire du réseautage, de rencontrer des collègues francophones et de découvrir des établissements qui proposent d’autres programmes en sciences infirmières. C’est aussi une manière d’acquérir des connaissances pour appuyer notre école. »

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface