NOUVELLES ET ÉVÈNEMENTS | 23 juillet 2019

Plus de 4,5 millions de dollars pour la recherche sur les migrations francophones

Yvette Frenette, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les migrations francophones, les transferts et les communautés.

Yves Frenette, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les migrations francophones, les transferts et les communautés. 

 

Le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) vient d'annoncer le financement de travaux de plus de 6 900 chercheurs et étudiants des cycles supérieurs en sciences sociales et en sciences humaines. Parmi les récipiendaires des nombreuses subventions, on compte le professeur Yves Frenette, titulaire de la Chaire de recherche du Canada Niveau 1 sur les migrations, les transferts et les communautés francophones, qui a obtenu une subvention de 2 495 100$ sur sept ans pour son projet « Trois siècles de migrations francophones en Amérique du Nord (1640-1940) ».

Cette importante activité de recherche verra l’implication de 25 cochercheurs et 15 collaborateurs ainsi que 27 partenaires patrimoniaux et universitaires provenant du Canada, des États-Unis et d’Europe, qui se sont pour leur part engagés à contribuer à la hauteur de 2 094 873 $ à ce projet d’envergure.

« Je suis enchanté de constater que le projet, qui s’imbrique dans une approche université communauté axée sur nos réalités francophones canadiennes et nord-américaines, et qui s’inspire du milieu francophone dans toute sa potentialité, a trouvé résonance auprès du CRSH, souligne le vice-recteur à l’enseignement et à la recherche, Peter Dorrington. La portée scientifique interdisciplinaire et internationale, les partenariats en jeu ainsi que leur ancrage au sein des différentes communautés sont autant de raisons de se réjouir. Définitivement, ce projet permettra encore une fois un important rayonnement de la recherche menée au sein de l’établissement. »

Le projet de recherche visera ainsi à mettre en lumière la place centrale des migrations francophones dans la genèse et l’évolution des populations nord-américaines sur une période de trois siècles.

« Le projet nourrira aussi les réflexions sur les enjeux contemporains de l’immigration, de la diversité culturelle et du vivre-ensemble, avance le chercheur Yves Frenette. Un travail d’envergure fort excitant dont je me sens tout à fait privilégié de diriger. Le projet examinera l’impact des migrations sur l’expérience collective et individuelle des francophones en Amérique du Nord. »

Quatre groupes feront l’objet de cette vaste enquête : les Acadiens; les Canadiens français issus de la vallée du Saint-Laurent; les Métis, nés de la rencontre entre les Européens et Premières Nations et les migrants provenant de France, Belgique, de Suisse, de Syrie et du Liban.

Le projet donnera lieu à des publications scientifiques importantes et culminera avec la création d’une exposition virtuelle bilingue.

Pour le gouvernement du Canada, la recherche en sciences sociales et en sciences humaines, comme l'initiative du professeur Yves Frenette, joue un rôle crucial pour aider à mieux comprendre certains des problèmes les plus importants auxquels les Canadiens font face. Les chercheurs produisent les données probantes qui sont nécessaires à la prise de décisions éclairées au sujet des collectivités, de la santé, de l'économie et de la prospérité future.

© 2013-2019 Université de Saint-Boniface