PROFILS | Publié : juin 2024

Pierre Minkala-Ntadi explore les frontières de l’adaptation

Pierre Minkala-Ntadi, membre du corps professoral de l'USB.Pierre Minkala-Ntadi est le premier auteur d’origine africaine publié aux Éditions de la nouvelle plume.

Inspiré par un projet de recherche sur l’immigration francophone dans les Territoires du Nord-Ouest et l’Ouest canadien, le professionnel-enseignant au Département d’études françaises, langues et littératures de l’USB, Pierre Minkala-Ntadi, s’est affublé de son chapeau d’écrivain. L’encre qu’il a fait couler a donné naissance à une œuvre intitulée Du rêve parisien au froid des Prairies publiée aux Éditions de la nouvelle plume[1].

Immigrant francophone lui-même, étant originaire de la République du Congo, Pierre Minkala-Ntadi comprend bien comment, dans le paysage multiculturel du Canada, l’histoire de l’immigration est une toile complexe tissée de diverses expériences, de défis et de succès. Alors que des milliers de personnes franchissent les frontières chaque année à la recherche d’une vie meilleure, l’auteur a voulu brosser un tableau du voyage vers l’intégration dans une nouvelle société, qui s’avère souvent empreinte d’obstacles et de découvertes inattendues.

L’histoire d’un voyage tumultueux

Du rêve parisien au froid des Prairies raconte le parcours difficile d’Adolphe, adepte de la Société des ambianceurs et des personnes élégantes (SAPE), un mouvement culturel congolais célébrant l’élégance et un style vestimentaire audacieux, rêvant d’une aventure à Paris. Cependant, à la suite d’une tragédie, il se retrouve dans un camp de réfugiés, puis au Manitoba, où il doit troquer son élégance contre des vêtements plus adaptés au froid.

De Brazzaville à l’avenue Provencher à Saint-Boniface, le personnage découvre l’hiver et partage sa nouvelle réalité en tant que nouvel arrivant au Canada.

« Avant, je ne comprenais même pas ce que l’hiver voulait dire. Mais ces quelques minutes sur l’avenue Taché ont suffi pour le comprendre : il s’agit d’une saison au cours de laquelle je pouvais ressentir sur l’ensemble de mon corps – de la plante des pieds au crâne – ce même froid que je ne ressentais que momentanément et spécifiquement sur mes doigts lorsque ma mère me demandait, à Brazzaville, de sortir le poisson du congélateur. »
– Extrait du roman Du rêve parisien au froid des Prairies

 

Du rêve parisien au froid des Prairies est le troisième roman publié par l’auteur, son premier, ici, au Canada. Ce récit capture l’essence même du voyage migratoire, illuminant les voies souvent sinueuses vers la compréhension mutuelle, la tolérance et, ultimement, l’appartenance au sein de la mosaïque vibrante qu’est le Canada.


[1] Il s’agit du premier livre d’un auteur d’origine africaine publié aux Éditions de la nouvelle plume.

 

Voir d'autres profils

© 2013-2024 Université de Saint-Boniface