Expériences

Physique Moderne

La spectrométrie – identification 

Nous sommes bien familiers avec les tubes au néon de certains panneaux publicitaires : des tubes bleus, jaunes, rouges, orange et même blancs. Il y a là toutefois un certain abus de langage. En effet, le néon émet principalement un rayonnement de couleur orange et seuls les tubes incandescents de cette couleur contiennent du néon.

Déjà au milieu du 19ième siècle, les scientifiques observaient la lumière émise par un gaz chauffé et savaient la décomposer en un spectre de couleurs caractéristique de l’élément utilisé. Toutefois, ce fut seulement au début du 20ième siècle que les travaux de Planck établirent les bases pour comprendre ce phénomène.

Dans cette expérience, nous nous bornerons à observer à l’aide de spectromètres, puis à identifier, les spectres d’émission de différents gaz inconnus. Les spectromètres utilisés permettent de séparer la lumière à l’aide d’un réseau optique selon les différentes couleurs qu’elle contient et d’observer celles-ci le long d’une échelle graduée permettant de déterminer leur fréquence.

 

Ressources

icône pdf Protocole (PDF)
icône pdf Rapport (PDF)

Autres ressources :

icône lien externe Spectres d'émission au Musée virtuel du Canada
icône lien externe Raie spectrale dans Wikipédia
icône lien externe Raies spectrales des gaz par Joachim Köppen, Strasbourg
icône lien externe Raies spectrales des gaz

 

Détails du montage

Cliquez sur une miniature pour voir une version agrandie dans une nouvelle fenêtre.

01 - Montage complet 02-Spectromètre
 Montage complet  Spectromètre
03-Tube monté sur la base 04 - Choix de tubes
 Tube monté sur la base  Choix de tubes
05 - Exemple d’un montage plus rudimentaire  
 Exemple d’un montage
 plus rudimentaire
 

© 2012 Université de Saint-Boniface