NOUVELLES ET ÉVÈNEMENTS | 28 juin 2011

Le Pavillon Marcel-A.-Desautels inauguré

Des centaines de membres de la communauté, de donateurs, d’anciens, d’amis et de membres du personnel du Collège universitaire (Collège) ont célébré l’inauguration officielle du Pavillon Marcel-A.-Desautels, un bâtiment dernier cri qui permettra de mieux préparer les professionnels de la santé de demain au marché du travail et qui renforcera la position du CUSB en tant que chef de file dans la formation de professionnels bilingues.

Avec cinq salles de classe, trois laboratoires, un centre de simulation, deux salles de vidéoconférence et 27 bureaux, le bâtiment de 25 000 pi2 – construit selon les normes de certification écologique LEED OR – rehaussera de façon importante la qualité des programmes en sciences de la santé du CUSB, offrant à la clientèle étudiante un milieu d’apprentissage moderne et sans précédent, affirme la rectrice du Collège, M me Raymonde Gagné : « lance une nouvelle ère d’excellence dans la longue histoire de notre établissement. Ce bâtiment avant-gardiste est un hommage retentissant à l’homme qui lui a donné son nom. Au nom du Bureau des gouverneurs, de la communauté du Collège et en particulier de ses étudiantes et étudiants – actuels et futurs – je voudrais offrir mes remerciements les plus chaleureux à M. Desautels pour sa générosité, son leadership et ses sages conseils dans la réalisation de ce grand projet. »

Dans le cadre de la cérémonie d’inauguration, Mme Gagné a également remercié le Premier ministre Greg Selinger d’avoir fait de l’éducation postsecondaire de qualité une priorité, ainsi que Mme Shelly Glover, députée fédérale de Saint-Boniface, pour l’appui du gouvernement fédéral dans la cadre du Programme d’infrastructure du savoir.

« Notre gouvernement est heureux d’avoir pu contribuer généreusement à la construction du nouveau Pavillon des sciences de la santé et à la réalisation de la campagne VISION, dit le Premier ministre Selinger. Le CUSB est le plus ancien établissement d’enseignement postsecondaire au Manitoba. Nous sommes ravis de voir que le campus continue à évoluer afin de répondre aux besoins changeants du milieu de l’éducation tout en maintenant son rôle culturel crucial au sein de la collectivité francophone du Manitoba. »

Selon Madame Shelly Glover, députée fédérale de Saint-Boniface, le Pavillon Marcel-A.-Desautels donnera un coup de pouce au bilinguisme au pays : « L’ouverture du Pavillon des sciences de la santé est un événement extraordinaire pour la circonscription de Saint-Boniface et toutes les personnes concernées. L’agrandissement de ses installations de recherche et de formation est un investissement qui sera profitable pour notre bilinguisme, car nous sommes confrontés à une réelle pénurie de professionnels de la santé bilingues. Cet investissement va aider à relever ce défi.

L’air de fête à l’inauguration était encore plus palpable puisque la cérémonie a eu lieu quelques jours à peine après l’adoption d’une loi manitobaine qui donnera au Collège la désignation Université de Saint-Boniface dès septembre 2011. Une fois les discours terminés, les visiteurs ont pu visiter les nouvelles installations.

Campagne VISION : 18 MILLIONS $ AMASSÉS – OBJECTIF DÉPASSÉ DE 20 %

La cérémonie d’inauguration a commencé en grand avec le dévoilement des résultats de la campagne VISION, soit 17 945 000 $, ce qui représente 20% au-delà de l’objectif que le Collège s’était fixé. Lancée en octobre 2009 avec le but d’amasser 15 millions de dollars pour l’infrastructure, les bourses, la recherche et l’équipement de pointe, la campagne VISION est la plus audacieuse du Collège dans ses 193 ans d’histoire. Avec une contribution d’environ 11 millions de dollars des gouvernements du Canada et du Manitoba, le Collège a dû amasser 4 millions de dollars auprès des particuliers et du milieu des affaires.

En dépit de la récession, le Collège a atteint, et même surpassé ses objectifs en 18 mois seulement, un exploit qui a surpris le directeur de la campagne VISION, Louis St-Cyr : « Nous avions un projet solide et une base de donateurs et de donatrices d’une loyauté exemplaire, donc nous étions convaincus de pouvoir y arriver; toutefois, je n’aurais jamais pu prédire l’ampleur de l’appui que nous avons reçu des fondations et du milieu des affaires au Manitoba et à travers le pays. Leur générosité est un gage de confiance en notre établissement. Compte tenu du fait que, traditionnellement, les campagnes de financement du Collège tournaient autour des 400 000 $, on peut dire sans conteste que la campagne VISION est venue élever la barre philanthropique du Collège. » 

© 2013-2020 Université de Saint-Boniface