NOUVELLES ET ÉVÈNEMENTS | 29 mars 2021

L'USB accroit la capacité de la province en génomique grâce à un nouveau partenariat avec Genome Prairie 

Le labo NC2+ de l'USB sera prêté à Genome Prairie. En retour, l'USB bénéficiera de la technologie mobile de son nouveau partenaire.

Un espace de laboratoire à l'USB sera rendu disponible à Genome Prairie, et en retour, l'USB bénéficiera de la technologie mobile de son nouveau partenaire. 

 

Genome Prairie (GP) et l’Université de Saint-Boniface (USB) ont conclu un nouveau partenariat, une relation qui approfondira l’initiative Genome360 de GP, conçue initialement pour donner à des groupes locaux accès à l’équipement de pointe en génomique qui répond aux besoins d’utilisateurs d’expériences et d’exigences diverses.

Grâce à ce partenariat, l’initiative Genome360 prendra un nouvel envol non seulement en fournissant des ressources éminemment nécessaires, mais en trouvant des gens, en favorisant leur développement et en cultivant les liens entre eux pour bâtir une communauté de génomique solide.

« Genome Prairie avait besoin d’un partenaire animé du même esprit communautaire. Dès nos premières rencontres avec l’Université de Saint-Boniface, il est apparu clairement que son engagement envers l’excellence universitaire, l’enrichissement communautaire et le partage des connaissances complétaient nos objectifs dans l’initiative Genome360. En logeant nos installations de laboratoire à l’Université de Saint-Boniface et en collaborant étroitement avec ses chercheurs, cette coentreprise permettra à Genome360 de réaliser son mandat à un tout autre niveau », a déclaré Mike Cey, président-directeur général de Genome Prairie.

Plus concrètement, le soutien de l’USB consistera dans l’appui aux projets de laboratoire mobile de Genome360 et la fourniture de locaux de laboratoire sur son campus. La contribution clé de l’Université permettra d’élaborer des programmes d’études pertinents qui incluront et démontreront le rôle de la génomique en recherche et offriront en outre une formation d’excellence à prochaine génération de chercheurs et d’étudiants d’études supérieures, ce qui aidera le Manitoba à progresser et à être concurrentiel en génomique, à l’échelle nationale et internationale.

On définit la génomique comme un domaine interdisciplinaire de la biologie axé sur la structure, la fonction, l’évolution, la cartographie et l’édition de l’ensemble de l’ADN d’un organisme, son génome. Le génome est le code génétique d’un organisme. Il est représenté par des séquences de quatre lettres : A, T, C et G, qui correspondent à des bases. La séquence du génome d’une bactérie, par exemple, contient environ 2,4 millions de ces lettres ou bases. Le génome d’un humain contient environ trois-milliards de bases.

L’espace de laboratoire partagé à l’USB sera doté de tout le matériel de recherche nécessaire aux analyses génomiques et génétiques. Il représentera un ajout important à la trousse d’outils de Genome Prairie et lui permettra de stocker et d’utiliser le matériel dans des conditions optimales.

La technologie mobile de Genome360 demeurera un outil exceptionnel d’action éducative qui profitera grandement à la recherche scientifique et aux programmes de sciences de l’USB. Le séquenceur de génomes MinION de Nanopore Technologies fait partie des dispositifs très fascinants qui y seront utilisés. Cet appareil portable à la fine pointe de la technologie, plus petit qu’un téléphone cellulaire, permettra aux chercheurs et aux étudiants de déterminer rapidement la séquence du génome d’un organisme et il pourra facilement être emporté dans les excursions de recherche.

« L’USB est fière de ce partenariat important avec Genome Prairie, une relation qui s’est établie grâce aux efforts de la professeure et chercheuse Anne-Marie Bernier et qui fera de la génomique un point d’excellence dans notre établissement. Nous sommes heureux des nouvelles possibilités qui s’offrent à nous grâce à cette entente, par exemple des possibilités de formation pour nos étudiants de premier cycle, et l’accès à de l’équipement dont on ne dispose nulle part ailleurs au Manitoba », a souligné Sophie Bouffard, rectrice de l’Université de Saint-Boniface.

« La recherche en génomique est passionnante, mais par-dessus tout, comme elle est intrinsèquement liée à la vie, elle a un impact direct dans de nombreux domaines, qu’il s’agisse de biomédecine, d’agriculture ou de bactériologie. Cette entente constitue, pour l’USB et moi, l’occasion de promouvoir la science, de partager la technologie mobile et d’intéresser les jeunes à un secteur en croissance qui aura besoin de main-d’œuvre à l’avenir », a fait valoir Anne-Marie Bernier, professeure et chercheuse à l’Université de Saint-Boniface.

Genome Prairie et l’USB envisagent ensemble un avenir où l’on trouve des solutions grâce à une grande accessibilité à du matériel scientifique ultramoderne. Par ce partenariat, ce seront des personnes qui auront connu la génomique par cette grande initiative qui feront avancer la prochaine génération de recherche et d’entreprises en génomique.

© 2013-2021 Université de Saint-Boniface