PROFILS | Publié : octobre 2018

L'heure du bilan

Antoine HacaultAntoine Hacault, ancien président du Bureau des gouverneurs de l'USB.

Une page se tourne à l’Université de Saint-Boniface (USB) : après un mandat de deux ans, Antoine Hacault quitte le poste de président du Bureau des gouverneurs. Il avait succédé à Léo Robert en juin 2015, après avoir été vice-président durant six ans.

Originaire de Mariapolis, au Manitoba, Antoine Hacault œuvre pour sa communauté depuis un très jeune âge. De sa paroisse aux Chevaliers de Colomb, en passant par de nombreux conseils d’administration et comités nationaux d’avocats, il a acquis une expérience riche et variée.

« Je suis moi-même passé par les bancs de l’USB et j’y ai obtenu mon baccalauréat en sciences, raconte M. Hacault. Évidemment, c’est avec grand plaisir que j’ai accepté la présidence du Bureau des gouverneurs, il y a trois ans. »

Ce qui est certain, c’est que durant trois ans, Antoine Hacault a eu sa mission de président à cœur. « Quand on est à la présidence d’une université, la plus grande tâche est de s’assurer qu’on a une bonne équipe. Ce n’est pas juste le président ni le Bureau des gouverneurs qui agissent. C’est toute l’équipe, ensemble. Et je pense qu’on a fait un bon travail au Bureau des gouverneurs et au Sénat. »

Parmi les initiatives prises sous le mandat de M. Hacault, on peut compter l’amélioration d’infrastructures, comme celle du laboratoire de chimie et la réception des produits chimiques, ainsi que des changements dans la direction de l’Université, notamment aux postes de Gabor Csepregi, recteur, et Peter Dorrington, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche.

« Certains projets prennent plus de temps que d’autres. Comme celui de la garderie, par exemple. Le défi est la priorisation, car si une université n’avance pas dans ses projets capitaux, elle recule. »

Les diners de reconnaissance et les initiatives d’appui aux étudiants sont primordiaux durant l’année universitaire. « Nous avons organisé des activités pour que les étudiants du programme d’Administration des affaires puissent rencontrer des professionnels qu’ils ne pourraient pas rencontrer autrement. Ce sont des initiatives qui assurent la réussite des étudiants dans leur future profession. »

En tant que président du Bureau des gouverneurs, il a été important pour Antoine Hacault d’assurer une diversité au sein du Bureau des gouverneurs et d’établir un climat favorable à la discussion, où chacun et chacune est libre de partager ses opinions.

Selon cet avocat de formation, le secret de la réussite est justement une bonne communication. « Grâce à une bonne équipe et un travail bien géré, on a reçu des commentaires positifs. Si la communication est ouverte et transparente, et que la discussion est là, je pense que les choses se règlent toutes seules. »

Le mandat d’Antoine Hacault a pris fin le 30 juin 2018. Il est succédé par Micheline Lafond. « Je suis très reconnaissant de l’appui reçu de tous ceux et celles qui ont siégé au Bureau des gouverneurs durant les années où j’y ai siégé, ainsi que de l’appui de tous les professeurs et des équipes administratives. Le travail du président est beaucoup plus facile quand on bénéficie d’un tel soutien. »

 

Voir d'autres profils

© 2013-2018 Université de Saint-Boniface