PROFILS | Publié : mai 2018

Les succès de la pleine conscience avec Educalme

Josianne Barnabé et Kailey Lefko

Josianne Barnabé et Kailey Lefko, diplômées de la Faculté d'éducation de l'USB, ont lancé une entreprise cherchant à favoriser la pleine conscience chez les élèves.

Inspirées par leurs années à la Faculté d’éducation de l’Université de Saint-Boniface (USB), Josianne Barnabé et Kailey Lefko continuent de transmettre leur passion de l’enseignement, à leur manière bien spéciale. Aujourd’hui toutes deux instructrices de yoga et adeptes des bienfaits de la pleine conscience, elles ont créé Educalme, un concept d’ateliers de pleine conscience à adopter en salle de classe qui leur a valu d’être finalistes de la Fosse aux lions 2018.

C’est sur les bancs de l’USB que Josianne Barnabé et Kailey Lefko deviennent amies. C’est particulièrement grâce aux Rouges que leur amitié nait. « On jouait toutes les deux pour l’équipe de volleyball de l’USB, raconte Josianne Barnabé. On est devenues amies instantanément! Notre amitié s’est solidifiée lorsqu’on a commencé à faire du yoga ensemble. »

Presque inséparables, elles continuent ensemble leur parcours en éducation à l’USB. Toutes deux s’accordent pour dire que cet apprentissage les a fondamentalement marquées. « Le bac en éducation est une si belle expérience, se réjouit Kailey Lefko. On a appris à être créatif dans les leçons ou à s’adapter aux différents types d’apprenants. »

Pour Josianne Barnabé, la force du baccalauréat en éducation de l’USB réside dans le grand stage de deuxième année. « C’est un beau programme. Lors du stage, nous avons l’occasion d’apprendre à vivre l’expérience d’enseignement et à réellement gérer une classe. »

Une fois leur baccalauréat en éducation en poche, Josianne Barnabé devient enseignante en 4e année et Kailey Lefko enseignante de sciences et de mathématiques au secondaire. Les deux anciennes de l’USB se retrouvent souvent pour discuter de leurs expériences et de leurs techniques d’enseignement.

« Nous avons remarqué que les enfants vivaient parfois des situations de stress en classe. Nous avons alors commencé à développer des activités de pleine conscience. Les résultats étaient tout de suite positifs. »

En effet, lorsque les élèves apprennent à gérer leurs émotions, notamment grâce à des exercices de pleine conscience, ils se sentent plus heureux, plus calmes et plus motivés. « C’est très important pour la santé mentale des enfants, explique Kailey Lefko. C’est aussi un atout en classe pour les enseignants. Mais il n’y a que très peu de ressources disponibles en français. On a alors créé Educalme. »

Educalme a un but simple : soutenir les enseignants et les parents qui veulent apprendre et pratiquer la pleine conscience avec les jeunes, autant dans la salle de classe que dans la vie de tous les jours.

Avec Educalme, Josianne Barnabé et Kailey Lefko animent elles-mêmes des séries d’ateliers de pleine conscience dans les écoles. Dans un deuxième temps, leur entreprise offre deux types d’abonnements en ligne : École Educalme et Famille Educalme. Le premier propose des cours de pleine conscience, tout prêts à être mis en œuvre par les enseignants. « On offre des outils aux enseignants pour commencer instantanément la pratique de la pleine conscience en classe, explique Kailey Lefko. Ils n’ont pas nécessairement besoin de suivre de formation. »

Après avoir été finaliste de la Fosse aux lions 2018, l’avenir brille pour Educalme. « C’était une expérience surréaliste, s’exclame Josianne Barnabé. Tout le monde n’a pas la chance de vivre ce genre d’expérience. Nous avons vraiment appris dans le processus et concrétisé notre concept. »

Josianne Barnabé et Kailey Lefko songent à développer prochainement un abonnement pour les garderies. En attendant, elles espèrent se déplacer dans encore plus d’écoles pour partager les bienfaits de la pleine conscience.

 

Voir d'autres profils

© 2013-2018 Université de Saint-Boniface