PROFILS | Publié : janvier 2022

Le mieux-être : une priorité à l’USB

Clarissa Andrade, diplômée de l'USB et psychologue.

Clarissa Andrade, psychologue et diplômée de l'USB, offre des ateliers sur le mieux-être et des consultations de counseling individuelles à la population étudiante de l'Université.

La santé mentale et le mieux-être des étudiantes et étudiants, surtout en contexte pandémique, prennent de plus en plus d’importance à l’Université de Saint-Boniface (USB). Si des mesures existaient déjà, une vision globale et à long terme se développe encore davantage, comprenant prévention, services individuels et ateliers.

Ateliers

Trois ateliers sur le mieux-être (douze séances en tout) seront offerts durant l’hiver 2022. Ils concernent la gestion du stress, la gestion des émotions et les différents styles d’apprentissage. Ils sont présentés par Clarissa Andrade, titulaire d’une maitrise en éducation spécialisée en counseling de l’USB.

Celle-ci les a élaborés à l’automne 2020, alors qu’elle effectuait un stage d’études au Centre Renaissance, un organisme qui contribue au mieux-être des individus, couples et groupes en leur offrant conseils et soutien.

« Ces ateliers contribuent à une meilleure prévention générale en santé mentale, souligne Clarissa Andrade. J’invite toute la population étudiante à y participer dès maintenant, AVANT que le stress, l’anxiété ou autre ennui de santé mentale ne devienne problématique. »

Pour l’instant, les ateliers sont offerts par Zoom. Pour participer, il suffit de suivre ce lien.

Un meilleur bienêtre pour une meilleure éducation : comment gérer son stress

  • 26 janvier 2022 | de 11 h 30 à 13 h
  • 27 janvier 2022 | de 11 h 30 à 13 h
  • 23 février 2022 | de 11 h 30 à 13 h
  • 24 février 2022 | de 11 h 30 à 13 h 30
  • 30 mars 2022 | de 11 h 30 à 13 h 30
  • 31 mars 2022 | de 11 h 30 à 13 h

L’intelligence émotionnelle et la gestion des émotions

  • 9 février 2022 | de 11 h 30 à 13 h
  • 10 février 2022 | de 11 h 30 à 13 h
  • 16 mars 2022 | de 11 h 30 à 13 h
  • 17 mars 2022 | de 11 h 30 à 13 h

Les styles d’apprentissage et techniques pour mieux étudier selon son style

  • 6 avril 2022 | de 11 h 30 à 13 h
  • 7 avril 2022 | de 11 h 30 à 13 h

Le parcours de Clarissa

Clarissa Andrade est originaire du Brésil. Elle a appris le français dès l’âge de neuf ans à l’Alliance française. « Quand j'étais enfant, je trouvais mon pays très “américanisé”. On copiait beaucoup les États-Unis. Comme il était courant que les parents offrent des cours de langue aux enfants, j’ai choisi le français et non l’anglais! À l’époque, j'avais une collection de photos et de cartes postales de la France, qui me semblait charmante. »

En 2002, à l’âge de 22 ans, grâce à un programme de l’organisme Jeunesse Canada Monde, elle a séjourné trois mois à Sherbrooke, au Québec, pour parfaire son français. Après avoir obtenu plus tard son diplôme de psychologue au Brésil (2004), elle a d’ailleurs immigré au Québec (2006) et elle y est restée sept ans avant de revenir au Brésil où elle a travaillé comme psychologue durant cinq ans.

« Citoyenne canadienne, c’est en 2018 que j’ai choisi de venir m’installer au Manitoba. Je jugeais que c’était le meilleur des deux mondes. Je pouvais y améliorer mes compétences en anglais tout en m’intégrant dans une communauté francophone. »

Dès son arrivée, elle a entamé une maitrise en éducation spécialisée en counseling scolaire à l’USB. En plus de son stage au Centre Renaissance, elle a aussi offert des ateliers à des élèves de 7e et de 8e années. Elle a reçu son diplôme en janvier 2022. Son examen de synthèse portait sur le développement de carrière et l’adaptabilité des nouveaux arrivants francophones au Manitoba.

Séances individuelles

En plus de présenter les ateliers sur le bienêtre, Clarissa Andrade est l’une des trois professionnelles offrant un service de counseling individuel à la population étudiante de l’Université.

« Ce service individuel est flexible et bilingue. On peut en profiter en ligne, à l’USB ou au Centre Renaissance, de jour, de soir ou la fin de semaine. »

Clarissa rappelle qu’il vaut mieux ne pas attendre avant de demander de l’aide. « Souvent, on attend à la dernière minute avant de consulter. SI le moment de crise est déjà là, c’est beaucoup plus long à surmonter. Recourir à un spécialiste de la santé mentale doit devenir une normalité. Tout le monde a besoin d’aide à un moment dans sa vie. Demander de l’aide est un signe de courage. Et le plus tôt est le mieux! »

Pour une demande de counseling individuel, il s'agit de fixer un rendez-vous par l'entremise du portail étudiant MonUSB ou d'envoyer un texto au 204-794-3450. Le cout est couvert par les assurances étudiantes Green Shield Canada ou Guard.me.

 

Voir d'autres profils

© 2013-2022 Université de Saint-Boniface