PROFILS | Publié : octobre 2020

Le grand plongeon dans l’enseignement à distance

La professeure Gail Cormier enseigne à distance un cours de Littératie visuelle.

La professeure Gail Cormier enseigne à distance un cours de Littératie visuelle.

La transition de l’enseignement en présentiel à l’enseignement à distance est une nouvelle réalité imposée par la pandémie. Bien que le virtuel offre ses avantages, pour plusieurs professionnelles et professionnels de l’enseignement, ce n’est pas si facile d'adapter une pleine session de cours qui tiendra le cap.

Pour Gail Cormier, professeure adjointe à la Faculté d’éducation de l’Université de Saint‑Boniface (USB), l’enseignement virtuel était une grande première.

« Je n’avais jamais donné de cours à distance avant, confie-t-elle. J’ai donc dû faire le grand plongeon. »

La situation varie d’un cours à l’autre. Il revient donc à chaque professeure ou professeur de viser la méthode qui sera la plus adéquate pour son cours. « C’est beaucoup de travail pour tous, car ce qui fonctionne pour un cours ne fonctionne pas forcément pour un autre. »

C’est lors d’une table ronde de partage de connaissances que Gail Cormier a découvert Loom, une application qui permet de créer facilement des vidéos.

« J’ai commencé par une vidéo de présentation de moi-même, puis j'ai enregistré les présentations PowerPoint de mes cours avec mon visage et ma voix dans le coin de l’image. Après quelques tâtonnements, j’ai effectivement trouvé cette application très pratique pour mes cours.

« L’application a aussi été très pratique et amusante pour mes étudiantes et étudiants, qui ont pu éditer leurs propres vidéos de présentation qu’ils ont ensuite partagées avec leurs collègues de classe. Ça a aidé à former un sentiment de collégialité parmi les étudiants, malgré la distanciation forcée. »

En créant ces contenus vidéos, Gail Cormier avait pour objectif de permettre à ses étudiants de les regarder au moment le plus opportun pour eux.

« L'apprentissage à distance est aussi une contrainte pour nos étudiants. Certains d’entre eux travaillent ou ont une famille, alors ce n’est pas toujours simple pour eux de se mettre devant un écran à un moment précis. Avec ce système de vidéos, les étudiants peuvent suivre le cours au moment le plus propice. »

C’est également plus simple pour ses étudiants à la maitrise. « Au deuxième cycle, la plupart de mes étudiants sont eux-mêmes enseignants. Ils ont déjà dû s’adapter au changement pour leur propre travail, donc ils n’ont plus forcément les mêmes disponibilités pour leurs cours. »

Le partage de connaissances semble être la clé de la réussite de l'enseignement à distance : « Certains de mes étudiants ont même utilisé Loom avec leurs propres élèves par la suite », se réjouit Gail Cormier.

 

Voir d'autres profils

© 2013-2020 Université de Saint-Boniface