NOUVELLES ET ÉVÈNEMENTS | 12 avril 2024

L’art et l’identité linguistique : deux professeures d’éducation repoussent les frontières des normes traditionnelles de l’enseignement 

Un drapeau franco-manitobain peint dans la neige de l'USB.
Un drapeau franco-manitobain peint dans la neige dans le cadre d'un projet d'apprentissage expérientiel.

La pédagogie peut prendre des formes diverses au sein des programmes d’études de l’Université de Saint-Boniface (USB). À la Faculté d’éducation, deux membres du corps professoral, Tanya Lemoine et Gail Cormier, ont mis en place un projet d’apprentissage expérientiel visant à explorer les concepts d’identité linguistique, et le rôle des enseignants dans les milieux minoritaires francophones et en immersion dans la construction identitaire pour leurs futurs élèves.   

L’initiative se veut un projet d’expression artistique qui demande aux étudiantes et étudiants du programme de baccalauréat en éducation d’utiliser différents médiums, tels que l’écriture poétique, le dessin et la musique, pour réfléchir sur le concept d’identité. La professeure Cormier ne se leurre pas, caractérisant son choix de pédagogie de quelque peu risqué. 

« Quand nous enseignons, nous essayons de modéliser ce que nous voulons voir chez nos étudiants lorsqu’ils seront en stages et dans la profession. Nous encourageons donc la prise de risques et la collaboration », explique-t-elle. 

Si les objectifs de cette activité sont multiples — encourager les participantes et participants à prendre des risques et à s’exprimer artistiquement tout en approfondissant les fondements théoriques du cours —, Tanya Lemoine insiste sur le fait qu’un des buts majeurs est d’inciter les étudiantes et étudiants à explorer leur propre identité.  

« Nos étudiants ont tous une relation unique avec la francophonie, et leur identité linguistique est souvent complexe et dynamique. Alors, on ne construit pas leur identité, on la renforce tout simplement.  

 « Plus ils partagent leur identité et vivent une variété d’expériences positives avec la langue, plus ils deviendront des locuteurs résilients et des modèles linguistiques pour leurs futurs élèves. » 

Ce projet s’inscrit dans une série d’activités à réaliser en classe dans le cadre du cours Éducation française en contextes minoritaires et d’immersion. Prochainement, le groupe sera invité à participer à d’autres projets qui nécessiteront une exploration du concept d’identité linguistique, et de son lien avec la langue française, ainsi que l’exploration et l’intégration de référents culturels dans l’enseignement.  

De plus, une réflexion sera menée où chaque participant devra se fixer des objectifs personnels et professionnels liés au français, tout en définissant son rôle en tant qu’enseignant et modèle linguistique, que ce soit en immersion française ou dans une école francophone. 

© 2013-2024 Université de Saint-Boniface