PROFILS | Publié : février 2023

La Coupe éthique : s’ouvrir sur un univers d’idées

La Coupe éthique dans la salle Martial-Caron en 2022.

La finale de la Coupe éthique dans la salle Martial-Caron en 2022.

 

Dans le cadre de la 4e édition du concours régional francophone de la Coupe éthique, sept équipes se rencontreront à l’Université de Saint-Boniface (USB), les 23 et 24 février prochains. L’évènement sera l’occasion pour les participantes et participants provenant d’écoles secondaires d’immersion française et francophones du Manitoba de mettre à profit leur pensée critique pour faire l’analyse et discuter de questions sociales, politiques, économiques, scientifiques, culturelles ou autres.

Professeur agrégé de philosophie à l’USB et vice-président du conseil d’administration d’Ethics Bowl Canada, Antoine Cantin-Brault veille à l’organisation de cette compétition depuis ses débuts en 2018.

La valeur pédagogique de la Coupe éthique est de premier rang, estime-t-il. Savoir analyser une question et construire une réponse riche, profonde, pertinente et de plus en plus étoffée, autour d’un enjeu éthique actuel, est une compétence très importante à développer.

Notons d’ailleurs que, bien que la Coupe éthique ressemble beaucoup à un débat, le concours met en avant-plan la collaboration. Sous forme de dialogue collaboratif, les élèves analysent et discutent de dilemmes éthiques, tout en imaginant, en critiquant et en comparant diverses façons d’aborder une question particulière. Les équipes s’adressent directement aux juges et à l’auditoire, en partageant leurs idées, leurs observations et leurs expériences personnelles, afin d’alimenter la discussion. 

Les mêmes dix cas, centrés sur un sujet ou un enjeu éthique comportant de multiples perspectives et possibilités, seront débattus à l’échelle du pays. Les participants sont évalués par trois juges, en fonction de l’articulation de leurs idées, de leur collaboration respectueuse, de leur ouverture et de leur improvisation intellectuelle. Chaque manche est dirigée par un modérateur qui pose une question liée aux enjeux éthiques présentés.

« C’est une excellente façon pour les jeunes de développer leur pensée critique et de s’ouvrir sur un monde d’idées. L’évènement permet de développer de futurs étudiants universitaires, des citoyens engagés et des professionnels avec une pensée critique », conclut Antoine Cantin-Brault.

La Coupe éthique régionale francophone est possible grâce à un partenariat entre le Bureau de l’éducation française (BEF), le Conseil jeunesse provincial (CJP), la Division scolaire franco-manitobaine (DSFM), l’Association manitobaine des droits et libertés (MARL), le Musée canadien pour les droits de la personne ainsi que l’Université de Saint-Boniface (USB).

 

Voir d'autres profils

© 2013-2024 Université de Saint-Boniface