PROFILS | Publié : juillet 2018

Explorateurs de la culture maya

Maria Arentsen, Mathieu Nolette, Kenzie Vincent et Fernand Saurette Maria Arentsen, Mathieu Nolette, Kenzie Vincent et Fernand Saurette au Yucatán.

Deux étudiants, un professeur : Mathieu Nolette, Kenzie Vincent et Fernand Saurette sont partis vivre une aventure de trois semaines au Yucatán, au Mexique, grâce au programme de mobilité étudiante de l’Université de Saint-Boniface (USB).

Mathieu Nolette vient de terminer son baccalauréat en arts et s’apprête à intégrer la Faculté d’éducation de l’USB en septembre prochain. Pour cet aspirant enseignant, amoureux de la langue espagnole, un voyage au Yucatán était une opportunité à saisir sans hésitation.

Les trois participants ont passé plus de trois semaines dans la ville de Mérida, à suivre à l’Universidad autónoma de Yucatán un cours davantage culturel que linguistique. « Nous avons beaucoup appris sur la culture maya, qui persiste toujours dans les langues et dans les mœurs, partage Fernand Saurette, professeur de sciences expérimentales à l’USB. C’était comparable à un voyage dans le temps, 500 ans en arrière. »

L’Université mexicaine accueille beaucoup d’étudiants internationaux durant l’année, ce qui était  un avantage pour les trois participants de l’USB qui pouvaient partager le quotidien des habitants de Mérida grâce à une immersion totale. « On n’était pas perçus comme des touristes, explique Fernand Saurette. On prenait le bus avec les gens locaux qui allaient au travail le matin. Nous avons également beaucoup appris sur les comportements et les façons de faire au Mexique. C’est une culture de politesse et de gentillesse. »

Pour approfondir encore plus leurs connaissances durant ce séjour, les participants étaient logés par des familles mexicaines. Tous les jours, c’était un exercice linguistique en espagnol. « On parlait en espagnol avec la famille, qui ne parlait ni anglais ni français, raconte Mathieu Nolette. On n’avait pas d’autre choix que de s’exprimer en espagnol. C’était un excellent voyage pour acquérir encore plus d’autonomie linguistique. »

Avec le soutien d’Ángel, leur professeur accompagnateur, Mathieu Nolette, Kenzie Vincent et Fernand Saurette ont également pu profiter de la richesse culturelle mexicaine en faisant des visites guidées de la ville de Mérida. « Ces visites étaient très appréciées, se réjouit Fernand Saurette. Nous avons exploré musées, ruines, cimetières, mais aussi le centre-ville. Notre voyage nous a permis de vivre la culture au lieu de l’apprendre; c’était une expérience extrêmement enrichissante. »

Ravi de son expérience, Kenzie Vincent, étudiant à l’Université de Winnipeg, espère retourner au Yucatán et profiter, une fois de plus de ce programme s’il le peut, voire même s’installer définitivement au Mexique. Une grande histoire d’amour est donc née entre le Manitoba et le Yucatán!

Maria Fernanda Arentsen, professeure à l’USB et coordonnatrice du projet, était sur place avec les participants durant les premiers jours du voyage. Elle confirme que l’USB souhaiterait concrétiser son partenariat avec l’Universidad autónoma de Yucatán, en développant davantage le programme d’échange.

 

Voir d'autres profils

© 2013-2018 Université de Saint-Boniface