NOUVELLES ET ÉVÈNEMENTS | 12 avril 2019

Deux livres à découvrir sur les Métis

Les professeurs Paul Morris et Denis Gagnon.

Les professeurs Paul Morris et Denis Gagnon.

Le jeudi 28 mars 2019, deux professeurs de l’Université de Saint-Boniface (USB), Denis Gagnon et Paul Morris, ont chacun présenté leur nouvelle publication dans le Hall Provencher de l’Université, en expliquant notamment les prémisses et les objectifs de leur projets respectifs d’écriture. Si les deux livres sont bien distincts, ils ont pour autant un axe commun : les Métis.

Une culture de métissage

Paul Morris a enseigné en Europe, notamment en Allemagne, avant de devenir professeur à l’USB en 2010. Il y a d’abord été professeur de traduction français-anglais, puis il est devenu en 2013 professeur de littérature anglaise. Il est également le directeur du programme de maitrise en études canadiennes.

C’est sous sa direction que parait Le Canada, une culture du métissage / Transcultural Canada, un recueil qui rassemble plusieurs textes écrits en français ou en anglais.

Paul Morris explique : « Les textes rassemblés dans ce recueil sont le résultat d’un colloque tenu à l’USB en octobre 2013. Winnipeg est un lieu paradigmatique de métissage et de contact interculturel au Canada. » C’est donc de la culture du métissage que plusieurs intervenants francophones et anglophones ont discuté pendant le colloque.

La question du multiculturalisme a toujours été importante pour le professeur Paul Morris, « particulièrement depuis que j’ai enseigné en Europe où cette notion de multiculturalisme n’est que peu, voire pas du tout, présente, précise-t-il. Alors qu’au Canada, elle est très présente et peut même être considérée comme une base de l’identité nationale ».

Le statut de Métis au Canada

Le professeur Denis Gagnon est, quant à lui, anthropologue, spécialiste des peuples de Première Nation du Canada. Il enseigne à l’USB depuis 2002 et se penche depuis son arrivée sur la question des Métis.

« En arrivant ici, au pays des Métis, j’ai commencé à m’intéresser eux, à découvrir qui ils sont, leurs revendications, comment ils se définissent, raconte-t-il. Je suis devenu aujourd’hui un des acteurs clés dans la recherche de l’identité métisse au Canada. » En effet, Denis Gagnon était titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’identité métisse (2004-2014).

Son nouveau livre, Le statut de Métis au Canada. Histoire, identité et enjeux sociaux, est le fruit de nombreuses recherches amorcées il y a plusieurs années. « Ce livre a demandé beaucoup de temps, de travail et de recherches », confie-t-il.

Écrit pour permettre une meilleure compréhension de l’histoire des Métis et des enjeux de leurs revendications du milieu du 19e siècle jusqu’au début du 21e siècle, ainsi que de leurs relations avec l’État, le livre est découpé en cinq chapitres abordant les théories entourant les Métis puis leur histoire, avant de se pencher sur les aspects politiques et juridiques.

Denis Gagnon souligne que son objectif était de faire « une analyse historique, politique et juridique du statut de Métis au Canada, dans une perspective anthropologique ».

 

On peut se procurer ces ouvrages par l’entremise des Presses de l’Université Laval.

© 2013-2019 Université de Saint-Boniface