NOUVELLES ET ÉVÈNEMENTS | 7 novembre 2022

Des étudiants de l’USB participent au 8e congrès mondial du SIDIIEF

6 étudiants en sciences infirmières.Six étudiantes et étudiants participaient au congrès mondial du SIDIIEF à Ottawa.

 

Du 16 au 20 octobre 2022, l’Hôpital Montfort a accueilli la 8e édition du Congrès mondial du Secrétariat international des infirmières et des infirmiers de l'espace francophone (SIDIIEF), à Ottawa. En tout, ce sont plus de 20 activités tout aussi divertissantes que diversifiées, menées par un panel de professionnelles et professionnels ayant une expertise distinguée, qui ont été offertes à plus de 1 200 participants francophones en provenance des quatre coins du monde.

Parmi eux, six étudiants, un diplômé et trois professeures de l’École des sciences infirmières et des études de la santé de l’Université de Saint-Boniface (USB) ont participé à cette généreuse programmation.

La relève étudiante choyée d’être invitée

L’équipe de l’USB, incluant René Piché, étudiant au baccalauréat en sciences infirmières de l’Université de Saint-Boniface (USB), a apporté une saveur manitobaine à ce rassemblement mondial, fort anticipé par la communauté infirmière/soignante.

L’étudiant de quatrième année s’est grandement réjoui des occasions de réseautage qui lui ont été présentées durant ce congrès.

« J’aime voir la place que la francophonie occupe dans un contexte académique infirmier puisque lorsqu’on fait de la recherche on se base strictement sur des données anglophones. C’est vraiment intéressant de voir qu’il y a tout un autre monde : La francophonie a sa place dans le domaine scientifique. »

Pour René, c’était une grande fierté de pouvoir présenter son projet lors d’un rassemblement de cette envergure. Les étudiants devaient effectuer un stage en santé communautaire au cours de leur troisième année d’étude. À la suite de ce stage, un projet a été entamé dans un contexte rural manitobain afin d’outiller une population d’enseignantes et d’enseignants du secondaire pour qu’ils puissent incorporer des gestes concrets dans leurs salles de classe. Ce projet avait pour objectif de diminuer les effets négatifs associés aux comportements à risques, tels que l’utilisation de substances. Ce projet figure parmi plusieurs autres représentés par des étudiants de l’USB, sous forme de panneau d’affichage lors du Congrès du SIDIIEF.

« Je félicite l’École des sciences infirmières et des études de la santé de l’USB d’encourager les étudiants à s’engager dans des projets communautaires et de prendre part à un congrès de renommée mondiale », partage l’étudiant.

Sous le thème Créer de la santé : la force du savoir infirmier, le SIDIIEF a mis en lumière l’expertise infirmière et sa contribution à l’amélioration de la santé des populations. Les participants ont eu l’occasion de s’approprier un contenu de fine pointe en assistant à une programmation sortant des sentiers battus et proposant des réponses innovantes aux grands enjeux de santé, le tout dans un environnement démontrant le dynamisme et l’esprit d’initiative qui prévalent dans l’espace infirmier francophone.

Sa participation à ce congrès francophone a réellement suscité l’envie chez René de s’impliquer davantage dans la santé communautaire auprès d’organismes à but non lucratif.

Le Congrès mondial du SIDIIEF, évènement de haut calibre, demeure le rendez-vous par excellence, ainsi que la référence de tous les spécialistes du domaine infirmier francophone.

© 2013-2022 Université de Saint-Boniface