NOUVELLES ET ÉVÈNEMENTS | 26 octobre 2022

Des chiens de thérapie et plus lors d’une journée d’activités pour le bienêtre

Étudiante flatte un chien de thérapie.Une étudiante flatte un chien de thérapie lors d'une journée de bienêtre à l'USB.

 

Depuis septembre dernier, l’Université de Saint-Boniface (USB) offre le tout nouveau Service de soutien au bienêtre et à la santé mentale à sa population étudiante, qui a comme objectif de rehausser le sentiment de mieux-être, nourrir le sentiment d’appartenance à l’USB et soutenir la réussite scolaire. Afin d’inaugurer le service, une journée dédiée au bienêtre de la population étudiante a été préparée, offrant notamment à celle-ci l’occasion de se réconforter auprès d’un chien de thérapie.

Assurément, les chiens de thérapie peuvent avoir un effet bénéfique sur la santé mentale et physique. Des études ont montré qu'une interaction amicale avec un animal contribue à abaisser la tension artérielle, à réduire la douleur générale et à atténuer les sentiments de solitude, d'anxiété et de dépression. Les chiens de thérapie peuvent également aider à surmonter le mal du pays pendant des études postsecondaires. Enfin, au Canada, 85 % des bénéficiaires d’un chien thérapeutique voient leurs symptômes diminuer considérablement1.

« C’est une belle douceur d’arriver au centre étudiant après mon cours et de constater la présence des chiens, a indiqué une étudiante. D’un simple regard ils ont su apaiser nos préoccupations et nous divertir. Vraiment une excellente initiative de les avoir invités sur le campus. »

En plus des chiens de thérapie, l’USB accueillait aussi Olaf, le célèbre bonhomme de neige des films d’animation de Disney La Reine des Neiges. Ce personnage excessivement bienveillant, extraverti et accueillant envers toutes les personnes qu’il rencontre est d’un optimiste extrême, toujours prêt à donner des mots d'encouragement pendant les heures les plus sombres.

Au Sportex s’offrait gratuitement une séance de Zen Fit, une méthode de remise en forme qui allie le renforcement musculaire, les étirements, la coordination, l’équilibre, la fluidité du mouvement et la détente, le tout s’enchainant au rythme de la respiration. Sans contredit, l’activité physique favorise l’interruption des pensées négatives associées au stress, à la dépression et à l’anxiété.

Enfin, la journée riche en activités proposait aussi des renseignements sur les services soutenant le mieux-être et la santé mentale sur le campus, un jeu-questionnaire et des prix. L’USB a également saisi l’occasion de sonder informellement les gens sur le sujet de prochains ateliers psychopédagogiques à l’appui de la réussite scolaire.

Pour en savoir plus sur le nouveau service offert, visitez ustboniface.ca/bienetre.


1 Sources: Fondation Douglas, MSSS, Gouvernement du Québec, Commission de la Santé Mentale du Canada

© 2013-2022 Université de Saint-Boniface