NOUVELLES ET ÉVÈNEMENTS | 10 novembre 2022

De nouvelles initiatives en éducation sont lancées pour faciliter la réussite

Panneau éducation et étudiant en arrièere-plan.

La Faculté d'éducation accueille un nombre record d'étudiants en 2022, ce qui demande un plus grand nombre de bourses étudiantes. 

 

L’Université de Saint-Boniface (USB) a inscrit récemment un nouveau record à son histoire lors de la rentrée universitaire 2022; 86 étudiants ont intégré le programme de baccalauréat en éducation. Une augmentation de près de 20 % par rapport à l'an dernier.

Pour répondre à cette importante hausse du nombre d’étudiants inscrits à ce programme, l’USB s’engage à accroitre le nombre de bourses distribuées. Celles-ci faciliteront la réussite scolaire des étudiants en allégeant leur fardeau financier.

Le Fonds de bourses Farah-Martine ̶ Lhérisson ̶ Lamothe

Grâce à leur don collectif de 25 000 $, neuf partenaires[1] de l'USB ont généreusement créé le Fonds de bourses Farah-Martine ̶ Lhérisson ̶ Lamothe à l'automne 2022.

Ce nouveau Fonds épaulera les éducatrices et éducateurs récemment arrivés au Canada en tant que personnes réfugiées, protégées ou immigrantes qui s’inscrivent dans un programme de postbaccalauréat en éducation ou de maitrise en éducation.

L’initiative rend hommage à Farah-Martine Lhérisson Lamothe, décédée à un très jeune âge dans des circonstances tragiques, l’une des premières participantes à un programme de stage issu de l’entente Formation continue en leadership Haïti/Manitoba qui accueillait, au Manitoba, un minimum de six stagiaires en provenance d’Haïti au niveau de la maitrise en éducation chaque année. Le programme est issu d’un projet de recherche mené par le chercheur Jules Rocque, professeur agrégé à la Faculté d’éducation de l’USB qui vise à encourager les échanges sur les pratiques pédagogiques et administratives ainsi que la collaboration en matière de recherche du Centre de recherche et de formation en sciences de l'éducation et d'intervention psychologique d'Haïti (CREFI).

En plus du don collectif, l’USB a reçu deux promesses de don notamment de la part du professeur Jules Rocque : « Farah-Martine faisait partie de la première cohorte de stagiaires en provenance d’Haïti en 2012. Cette dame avait une vision engagée de l’éducation et plaçait toujours ses élèves au centre de ses priorités professionnelles. »

« Je suis très heureux de soutenir cette nouvelle initiative qui porte son nom et qui permettra à l’USB de pérenniser sa vision et de témoigner de la grande générosité de Farah-Martine auprès des récipiendaires. »

Dans cet élan de générosité, Corinne Barrett DeWiele se joint également au professeur Rocque, totalisant la somme de ce fonds à 35 000 $. « Je suis fière d'appuyer cette nouvelle initiative au nom de Farah-Martine, directrice d'école, avec qui j'ai travaillé en Haïti, exprime la professeure de l’USB à la retraite. Lors de sa visite au Manitoba, nous avons fait une tournée de plusieurs écoles, car elle voulait apprendre de nouvelles stratégies pour aider les enseignantes et enseignants dans son pays natal. »

« Éducatrice dévouée avec une grande soif d’apprentissage, voulant toujours enrichir sa pédagogie, c'est avec beaucoup de tristesse que j'ai appris son décès à un si jeune âge. Elle était un modèle et j’espère, avec ce don, appuyer d’autres étudiants ayant de fortes aspirations en éducation comme Farah-Martine. »

Bourse de retour aux études de l’AÉFM

L’Association des éducatrices et éducateurs francophones du Manitoba (AÉFM) a généreusement choisi d’offrir annuellement une bourse de retour aux études à une étudiante ou un étudiant du programme de baccalauréat en éducation de l’USB. Cette bourse sera attribuée à une personne ayant auparavant travaillé dans une école francophone ou d’immersion dans un poste de soutien, d’auxiliaire ou en tant que moniteur de langue, et qui démontre un intérêt à enseigner au sein de la Division scolaire franco-manitobaine (DSFM).

Le Fonds de bourses en éducation

Le Fonds de bourses en éducation est un fonds général créé par l’USB en 2022 afin de répondre aux besoins prioritaires actuels et émergents du nombre croissant d’étudiantes et d’étudiants inscrits au baccalauréat en éducation. Le doyen de la Faculté d’éducation, Bertrand Pauget, et la vice-doyenne, Claudine Lupien, sont les premiers donateurs de ce fonds.

« Comme étudiante je me souviens du soutien financier qu’apportaient les bourses, partage Claudine Lupien. Œuvrant dans le domaine de l’enseignement depuis la fin de mes études postsecondaires, je voulais m’assurer d’appuyer les personnes qui désirent comme moi offrir une éducation de qualité aux jeunes du Manitoba et du Canada. »

Ce fonds pourra servir notamment à offrir des bourses de retour aux études ou encore des bourses de mobilité pour les stages en milieu rural.

Pour faire un don, visitez ustboniface.ca/donner.

 

[1] Association manitobaine des directrices et directeurs des écoles d’immersion française, Association des directions des écoles franco-manitobaines, Manitoba Teachers’ Society, Éducatrices et éducateurs francophones du Manitoba, Division scolaire franco-manitobaine, Louis Riel School Division, Pembina Trails School Division, Seine River School Division et Seven Oaks School Division.

© 2013-2024 Université de Saint-Boniface