Historique du CRFJ

L’Institut Joseph-Dubuc a été fondé en 1984 à titre de centre de ressources pour les juristes d’expression française dans l’Ouest canadien. L’Institut constituait à cette époque une entité juridique indépendante qui occupait des locaux au Collège universitaire de Saint-Boniface, maintenant l’Université de Saint-Boniface, et qui exerçait la plupart de ses activités dans le cadre du Programme national de l’administration de la justice dans les deux langues officielles (PAJLO).

L’Institut œuvrait alors principalement dans les domaines suivants : l’élaboration de modèles d’actes juridiques et de documents de vulgarisation juridique, l’enseignement de cours de français juridique et l’organisation d’ateliers de formation permanente à l’intention des juristes d’expression française qui pratiquaient la common law.

En 1989, l’Institut Joseph-Dubuc a été dissous à titre de personne morale autonome et est devenu un service au sein du Collège universitaire de Saint-Boniface. La même année, l’Institut décide d’offrir également des services de traduction juridique, technique et générale.

En 1996, l’Institut a à nouveau élargi la gamme de ses activités en passant avec l’Association des juristes d’expression française du Manitoba (AJEFM) un contrat de services dans le cadre duquel l’Institut fournissait un soutien technique à cet organisme. En 1999, l’Institut a conclu un contrat de même nature avec la Société franco-manitobaine et, pendant une période d’environ un an et demi, a prêté son appui à cet organisme dans les dossiers à caractère politique et juridique. Il s’agissait d’une collaboration qui accroissait la cohésion au sein des divers organismes de la collectivité francophone du Manitoba.

Dès 2002, l’Institut s’est livré à un examen en profondeur de son fonctionnement. À la suite de cet examen, une décision a été prise à l’effet que dès le 31 mars 2003, tous les services de traduction générale, juridique et technique de l’Institut Joseph-Dubuc seraient supprimés. L’accent était dorénavant placé sur l’offre de formation et la création d’outils.

En 2011, l’Institut, qu’on connaît maintenant sous le nom de Centre de ressources en français juridique, continue à confectionner des outils de travail en français juridique et à élaborer ainsi qu’à offrir des cours de français juridique au personnel de soutien œuvrant dans l’administration de la justice.

Qui était Joseph Dubuc?

En 1903, Joseph Dubuc devient juge en chef du Manitoba.

Université de Saint-Boniface

200, av.de la Cathédrale • Winnipeg (Manitoba) • R2H 0H7
Tél: 204-233-0210 • Sans frais: 1 888-233-5112

Icône Twitter Icône Facebook Icône Youtube Icone Instagram Icone Snpachat

© 2013-2020 Université de Saint-Boniface