NOUVELLES ET ÉVÈNEMENTS | 12 décembre 2023

L’art au service de la réconciliation

causerie-opera-li-keur
Neil Weisensel, Paulette Duguay et Sophie Bouffard avec un tableau perlé par l'artiste métisse Claire Johnston.

Le 7 décembre dernier, à l’occasion de la première mondiale de l’opéra Li Keur (présenté par le Manitoba Opera), l’Université de Saint-Boniface (USB) a accueilli Paulette Duguay, membre du Réseau des Ainés de l’USB, ainsi que le co-compositeur Neil Weisensel, dans le cadre d’une soirée animée par la rectrice Sophie Bouffard. Cet événement a permis d’explorer les coulisses et la genèse de l’œuvre.

Ce premier opéra de grande envergure, dans lequel Paulette Duguay incarnait le rôle de Mémère, a été lancé le 18 novembre dernier au Manitoba Opera. Dirigée par des Autochtones célébrant des femmes de langue et de culture métisses, cette pièce rend hommage aux cultures et traditions autochtones, tout en œuvrant pour la réconciliation.

Cet opéra remet les peuples michifs et les réseaux familiaux des ressortissants fondateurs au milieu du continent, au centre de la grande scène, tout en redéfinissant la forme de l’opéra à travers une vision indigène du monde de l’histoire et des thèmes essentiels à la survie des peuples métis/michifs (et de leurs proches) du XIXe siècle.

 

© 2013-2024 Université de Saint-Boniface