PROFILS | Publié : janvier 2017

Une expérience d’enseignement à l’étranger

Maria Rodrigo Tamarit devant un tableau

Maria Tamarit, originaire de Valence en Espagne, est assistante d’espagnol à l’USB.

Maria Rodrigo Tamarit est originaire de Valence, une ville au Sud-Est de l’Espagne. Elle est arrivée à Winnipeg à la fin du mois de septembre pour travailler en tant qu’assistante d’espagnol à l’Université de Saint-Boniface (USB).

En Espagne, Maria a fait l’équivalent d’un baccalauréat en anglais. Elle a déjà profité d’une expérience à l’étranger, dans le cadre d’un programme d’échange pour étudier pendant un an dans une université à Nottingham, en Angleterre. « J’adore voyager, vivre dans d’autres pays, rencontrer de nouvelles personnes et découvrir d’autres cultures. Le Canada a toujours été en haut de ma liste de pays à visiter, j’en rêve depuis longtemps. C’était sans aucun doute mon premier choix lorsque j’ai postulé pour être assistante. »

Le processus pour devenir assistante de langue n’est pas si simple, surtout à cause de la popularité du programme. En Europe, beaucoup d’étudiants désirent accroitre leurs expériences à l’étranger. Tout compte : vos diplômes, vos notes, mais aussi vos expériences, vos langues parlées, etc. La concurrence est rude. Mais Maria, grâce à de bonnes notes et une grande motivation, fait partie des deux chanceuses sélectionnées.

« J’étais tellement heureuse quand j’ai appris que j’avais été acceptée pour venir au Canada. C’était comme un rêve qui devenait réalité! », s’exclame l’assistante.

L’assistant de langue est un programme gouvernemental, affilié au ministère de l’Éducation en Espagne, qui permet aux jeunes diplômés de partir à l’étranger pour une expérience d’enseignement. Le but est de former de futurs professeurs, ce dont Maria rêve depuis son plus jeune âge.

« J’ai toujours voulu être enseignante. Depuis l’âge de trois ans, je suis sure que je veux faire ce métier. C’est une pure vocation. C’est donc une opportunité pour moi d’avoir un avant-gout de mon futur métier de professeure et de m’exercer. »

Cette jeune Espagnole aide les étudiants et les professeurs en classe. « Je parle de ma langue et de ma culture, tout ce qui est en rapport avec l’Espagne, pour apporter quelque chose de plus en classe », exprime-t-elle.

« Lorsque j’étais au lycée, j’ai eu une assistante de langue dans mon cours d’anglais, raconte Maria. C’est là que j’ai su que ce programme existait, et que je pouvais, moi aussi, vivre cette expérience dans un autre pays. C’est aussi une façon idéale de voyager, de perfectionner mon anglais et de m’imprégner d’une autre culture.

« Lorsque je suis arrivée, cela a été tout de suite un grand changement de cadre et de ville. Les routes et les immeubles sont si grands! Les espaces sont beaucoup plus larges que chez moi. Je pensais toutefois qu’il allait faire beaucoup plus froid! », partage l’assistante.

Maria travaillera à l’USB jusqu’à la fin de l’année universitaire. Après son expérience canadienne, elle souhaite continuer ses études pour faire une maitrise, certainement en éducation.

« J’adore vraiment mon poste d’assistante et communiquer avec les étudiants. Tout le monde est si ouvert et accueillant. C’est une expérience incroyable et tellement enrichissante. Je suis très heureuse, c’est exactement comme dans mes rêves. »

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface