NOUVELLES ET ÉVÈNEMENTS | 18 mai 2017

Une étudiante de l'USB honorée au Parlement

Raymonde Gagné, Véronique Simard et Jacqueline Fortier

Véronique Simard, récipiendaire d'une bourse d'excellence du CNFS, accompagnée de la sénatrice Raymonde Gagné (gauche) et de Jacqueline Fortier, coordonnatrice du CNFS -- Volet USB (droite).

Un total de 11 étudiants inscrits à des programmes postsecondaires en santé offerts en français se sont vu décerner une bourse d'excellence du Consortium national de formation en santé (CNFS), y compris Véronique Simard, étudiante au Diplôme en sciences infirmières auxiliaires à l'USB.

Véronique Simard, qui en est dans sa deuxième année de son programme, est ses corécipiendaires ont accepté une bourse d’excellence du CNFS d’une valeur de 1 500 $ chacune, ainsi qu’un certificat de reconnaissance de Santé Canada, tant pour leur rendement scolaire exemplaire que pour leur leadership et leur implication dynamique au sein de leur communauté. Ces bourses, comme toutes les initiatives du CNFS, sont rendues possibles grâce au financement de Santé Canada par l’entremise de la Feuille de route pour les langues officielles du Canada 2013-2018 : éducation, immigration, communautés. 

La sénatrice Raymonde Gagné, qui parrainait l’événement auquel ont participé trois secrétaires parlementaires soit : le député Peter Schiefke, secrétaire parlementaire du premier ministre (Jeunesse) et le député Sean Casey, secrétaire parlementaire de la ministre du Patrimoine canadien, a saisi l'occasion pour inviter les étudiants méritants au Sénat où ils ont été reconnus et applaudis chaleureusement par tous les sénateurs. Plus d'une douzaine de députés et sénateurs des régions et provinces des boursiers sont également venus les féliciter ainsi que des fonctionnaires de Santé Canada et de Patrimoine canadien. 

« Nous sommes très heureux et fiers de reconnaître les efforts de ces étudiants d’exception et nous espérons que cette bourse d’excellence encouragera chacun et chacune d’entre eux à poursuivre leurs études et à devenir des professionnels engagés, convaincus et aptes à offrir activement des services de santé en français de qualité dans leur communauté. Félicitations! », mentionne M. Gabor Csepregi, coprésident du CNFS et recteur de l’Université de Saint-Boniface.

La mobilisation des connaissances, l’avancement du savoir par la recherche, les stages et les expériences en région ainsi que les programmes de formation qui se multiplient font tous partie du processus de formation des professionnels de la santé. Le CNFS, en collaboration avec ses établissements membres et ses partenaires, travaille avec énergie pour stimuler ces domaines d’intervention et servir de vecteur de diffusion, de catalyseur de talents et d’agent de changement.

Pour en savoir plus sur les initiatives du CNFS, consultez le Rapport des activités du CNFS 2016-2017 et visitez : www.cnfs.net ou le site Web du CNFS -- Volet USB.

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface