PROFILS | Publié : février 2017

Un illustrateur de bande dessinée à l’USB

Tadens Mpwene, étudiant en administration des affaires à l'Université de Saint-Boniface

Tadens Mpwene, étudiant en administration des affaires à l'USB et illustrateur d'e la bande dessinée Nelson au Manitoba

Près de 140 invités étaient présents au Musée canadien pour les droits de la personne le 27 janvier 2017 pour le lancement de la bande dessinée Nelson au Manitoba, publiée par La Liberté et réalisée par Tadens Mpwene.

Tadens Mpwene est étudiant en deuxième année d’un diplôme en administration des affaires à l'École technique et professionnelle de l’Université de Saint-Boniface. Arrivé de la République démocratique du Congo en décembre 2014, c’est dans un contexte uniquement universitaire qu’il pensait vivre sa vie canadienne. Aujourd’hui, il construit son avenir en tant que caricaturiste et dessinateur. Une passion qu’il a développée à l’âge de 4 ans, en regardant les dessins animés. 

« Mes parents m’ont toujours soutenu à poursuivre cette passion. Mon père m’a d’ailleurs poussé à faire les Beaux-Arts à Kinshasa, où j’ai pu me perfectionner. »

Nelson au Manitoba, c’est une histoire qui ressemble, au moins au début, à celle de Tadens Mpwene. Le personnage principal de cette bande dessinée est né en Afrique et décide, lui aussi, d’aller faire ses études à l’autre bout du monde, au Manitoba. Rappel de l’expérience que ce jeune Congolais a vécue, le choc climatique et culturel a nécessité une phase d’adaptation. « Je me suis demandé comment les Canadiens faisaient pour vivre dans ces températures! » 

Mais les frissons des premiers temps ont vite laissé place aux opportunités. C’est pour Le Réveil, le journal étudiant de l’USB, que Tadens Mpwene a tout d’abord commencé à dessiner. Des caricatures qui représentent avec humour Saint-Boniface et que tous les étudiants peuvent admirer. Cela a permis au jeune dessinateur de rencontrer Sophie Gaulin, la directrice et rédactrice en chef du journal La Liberté. De cette collaboration est née l’idée de Nelson au Manitoba.

Le scénario de la bande dessinée est un projet initié par le journal franco-manitobain. Chaque semaine, une page de l’hebdomadaire sera dédiée aux histoires de Nelson au Manitoba, pour une durée de 44 semaines. Une manière d’aborder les différences de cultures qui peuvent se rencontrer à Saint Boniface et de parler ouvertement de la diversité. 

« J’espère que je parviendrai à faire ressortir nos valeurs sociales et nos inquiétudes, et plus important encore, la force et la richesse illustrées par cette collaboration, soutient Tadens Mpwene lors de l’inauguration, ému. J’espère que cette bande dessinée apportera à ses lecteurs une grande joie et les incitera à aller à la rencontre de l’autre. »

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface