PROFILS | Publié : juillet 2017

Réunis par la course

Équipe de relais USB - Manitoba Marathon 2017

L'équipe  de relais USB pour le Marathon du Manitoba composée de membres du personnel. 

Mélanie Lyrette a lancé l’invitation à une quinzaine de ses collègues dont elle sait qu’ils pratiquent la course. Quatre ont vite répondu à l’appel, et l’équipe Université de Saint-Boniface (USB) pour le relais du Manitoba Marathon, qui s’est déroulé le dimanche 18 juin dernier, a vu le jour.

L’initiatrice de l’aventure explique son intérêt de vouloir participer au marathon cette année. « J’ai couru le plein marathon l’an dernier, indique Mélanie Lyrette, adjointe administrative à la Division de l'éducation permanente. Cette année, je voulais faire quelque chose de différent, et le relais m’a semblé comme une bonne idée. J’ai donc commencé à recruter. »

Le charme de cette équipe vient du fait que celle-ci est composée d’individus provenant de départements distincts au sein de l’USB, dont le Service informatique, le Registrariat, le Service d’orientation, la Division de l’éducation permanente, ainsi qu’un professeur du programme de Communication multimédia. « Sur le plan professionnel, nous n’avons pas beaucoup en commun, mais nous partageons tous un amour pour la course! C’est la raison pour laquelle nous nous sommes retrouvés ensemble sur la piste », souligne-t-elle.

Accompagnée d’Alain Ouimet, de Frédéric Jubinville, d’Amélie Savard et de Janelle Ritchot, portant les couleurs de l’USB, Mélanie Lyrette a couru le relais pour la première fois et se dit très fière de la performance de son équipe.

« Nous avions organisé une pratique pour établir une stratégie et des objectifs pour la course. C’était beau à voir que certains membres de l’équipe se sont surpassés! », dit-elle.

Si l’objectif primaire de l’équipe était de s’amuser, d’autres retombées positives en sont aussi sorties. « En fin de compte, j’ai trouvé que c’était une belle façon d’apprendre à connaitre différemment mes collègues de l’USB, dans un contexte autre que celui du milieu de travail. »

L’équipe composée majoritairement de débutants s’est classée au 332e rang de 440 avec un temps de 4 heures, 30 minutes et 29,0 secondes. « Je trouve que c’est un excellent résultat, mais un résultat que j’aimerais battre la prochaine fois! », indique Mélanie Lyrette.

« Et s’il y a de l’intérêt, nous espérons pouvoir mettre sur pied deux ou trois équipes pour le marathon l’an prochain », conclut-elle.

 

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface