Profil

Franco-Manitobain d’adoption, historien remarquable

 

Franco-Manitobain d’adoption, historien remarquable
Luc Côté, récipiendaire du Prix Alexandre-Taché à titre posthume.

En 2013, Luc Côté a été le premier récipiendaire du Prix d’excellence en enseignement, un prix qu’il a reçu avec émotion et humilité. En 2016, c’est le Prix Alexandre-Taché qu’il reçoit, mais cette fois-ci, à titre posthume. Par ce prix, l’Université de Saint-Boniface (USB) reconnait la contribution remarquable de ce professeur d’histoire au développement et au rayonnement de la collectivité francophone du Manitoba.

Natif de la région de la capitale nationale et diplômé de l’Université d’Ottawa, Luc Côté est arrivé au Manitoba en 1992 pour remplir les fonctions de professeur d’histoire des Amériques.

Grâce à sa pensée originale, dynamique et vivante, Luc Côté a richement contribué au développement de la communauté francophone du Manitoba, que ce soit dans ses présentations dans les écoles secondaires francophones sur l’histoire du Manitoba ou dans son travail sur l’Hôpital de Saint-Boniface, preuve de sa soif intarissable de transmettre sa passion pour l’histoire et son engouement pour la découverte. 

Ses travaux de recherche faisaient preuve d’une orientation locale. En exploitant la presse écrite française au Manitoba, il a exploré, entre autres, les questions identitaires et l’identité civique francophone à Saint-Boniface. Il a co-organisé le colloque et co-dirigé la publication De Pierre- Esprit Radisson à Louis Riel, voyageurs et Métis

Modèle exemplaire d’implication communautaire, Luc Côté a siégé à de nombreux conseils d’administration, notamment celui de la Société historique, du Centre culturel franco-manitobain, de la radio communautaire Envol 91 FM, et il a été membre de divers comités entourant le centenaire du journal La Liberté.

C’est aussi grâce à ses chroniques historiques, à la radio et à la télévision, dont plusieurs portaient sur le Manitoba et l’Ouest francophone, que Luc Côté a laissé une empreinte décisive sur le grand public.

Au fil de ces divers engagements, il a su insuffler aux organismes communautaires sa vive intelligence, son humanisme, son optimisme contagieux et son engagement profond. 

Luc Côté est décédé le 13 octobre 2015.

Publié : juin 2016

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface