NOUVELLES ET ÉVÈNEMENTS | 11 juillet 2017

L’USB, alliée de la réconciliation 

Un chef autochtone lors d'une célébration touchant à la réconciliation

Plus de 80 personnes, groupes, entreprises et organismes locaux sont devenus partenaires dans le cadre d’une Entente relative aux Autochtones. Parmi eux, l’Université de Saint-Boniface (USB). Gabor Csepregi, recteur de l’USB, était présent lors d’une cérémonie le 20 juin dernier à La Fourche, pour faire preuve d’engagement envers la réconciliation à Winnipeg.

Cet accord, adopté par le conseil municipal de la Ville de Winnipeg le 22 mars 2017, est constitué d’une dizaine de principes, en vue de renforcer les relations avec les peuples inuits, métis et les Premières nations, et de reconnaitre leurs droits, dans une société inclusive et équitable.

Le maire de Winnipeg, Brian Bowman, entouré de nombreux représentants des peuples autochtones, a souligné l’importance de se retrouver et de rappeler ces droits fondamentaux, originalement prévus par les traités.

Pour Gabor Csepregi, il est plus qu’évident de faire partie des signataires de cette entente, et ainsi d’inscrire l’USB en tant qu’alliée d’un avenir prometteur. « Notre Université entretient une relation avec les peuples autochtones et métis depuis ses tout débuts en 1818. La signature de cette entente est pour nous un autre geste concret signalant notre engagement envers la réconciliation avec ces peuples et une collaboration dans la mise en place d’un plan d’action pour favoriser le respect mutuel dans la capitale winnipegoise. »

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface