PROFILS | Publié : octobre 2017

Des saveurs d’Europe au quartier de la Bourse

Gael Winandy et Grégoire Stevenard

Grégoire Stevenard (droite), diplômé de l'USB, accompagné de son partenaire d'affaires, Gaël Winandy.  

Le 1er juillet 2017, le restaurant - bar à tapas Cordova ouvrait ses portes à Winnipeg. Derrière cette idée se trouve un ancien de l’Université de Saint-Boniface (USB), Grégoire Stevenard. Originaire de France, il a débarqué à Winnipeg en 2010 et n’est jamais reparti. Aujourd’hui entrepreneur établi, il conquiert le milieu de la restauration.

Après ses études secondaires, Grégoire Stevenard a choisi Winnipeg pour aller à l’université. Le jeune homme originaire de Paris voulait obtenir un diplôme canadien et ainsi accroitre ses opportunités professionnelles.

« En étudiant au Canada, un pays qui a une bonne réputation internationale, je mettais des chances de mon côté, partage-t-il. De plus, à Winnipeg, c’est un grand avantage de pouvoir étudier en français tout en pouvant améliorer son anglais en parallèle. »

Très vite, Grégoire Stevenard s’investit dans la vie étudiante, notamment en tant que vice-président de l’Association des étudiants de l’USB. Après deux ans, il obtient son diplôme en Administration des affaires. Que ce soit en marketing, en économie ou en statistiques, il garde un très bon souvenir de ses cours.

« Le cursus à l’USB a été très enrichissant d’un point de vue académique, mais aussi d’un point de vue culturel, souligne Grégoire Stevenard. J’ai rencontré beaucoup de gens, venant du monde entier. »

Justement, c’est à l’USB qu’il a fait une rencontre marquante, celle de Gaël Winandy, aujourd’hui son partenaire d’affaires. Ce dernier, originaire de Liège en Belgique, a étudié à l’USB de septembre 2011 à janvier 2012, dans le cadre d’un échange interuniversitaire. « Lors d’une soirée sur une péniche organisée par l’USB, j’ai rencontré beaucoup d’étudiants dont Gaël, raconte Grégoire Stevenard. Nous nous sommes tout de suite liés d’amitié. »

Au fil des années, Grégoire Stevenard et Gaël Winandy partagent le même rêve : ouvrir leur propre restaurant à Winnipeg. Un rêve qui sera laissé de côté quelque temps, pendant que Grégoire s’établit professionnellement. Il crée le site d’annonces Thingy Corner et son entreprise de développement informatique Matrisia Lab.

Mais le rêve commence à se concrétiser en 2015, lorsque les deux amis se retrouvent pour voyager en Europe. L’Espagne les inspirera particulièrement. « Nous avons visité San Sebastian et Bilbao, des villes reconnues pour leur gastronomie. Nous avons fait beaucoup de dégustations pour affiner notre concept de bar à tapas. »

En 2016, les deux globetrotteurs et entrepreneurs sont partis explorer l’Asie. Pendant deux mois, entre voyage et découvertes, ils prennent tous les deux soigneusement le temps d’établir leur plan d’affaire de 60 pages.

À leur retour, c’est la concrétisation. Après deux ans de préparation, Cordova ouvre ses portes au 93, rue Albert, dans le quartier de la Bourse. Un principe très simple : déguster et partager des saveurs authentiques dans une atmosphère chaleureuse et détendue.

« Je pense que notre particularité se trouve dans nos prix, très compétitifs pour ce que nous proposons, ajoute Grégoire Stevenard. Entre charcuterie, fromages, vins et bières d’Europe, nous avons une liberté de créativité pour notre menu, qui varie d’une saison à l’autre. »

 

Voir d'autres profils

© 2013-2017 Université de Saint-Boniface