Mission, vision, valeurs et mandat

La mission du CNFS

Le Consortium national de formation en santé (CNFS) est un regroupement pancanadien d'établissements d’enseignement postsecondaire offrant des programmes en français dans différentes disciplines de la santé, ainsi que de partenaires régionaux, permettant au CNFS d’être en lien avec des représentants de l’ensemble de la francophonie canadienne en situation minoritaire.

La mission du CNFS est d’assurer la mise en œuvre d’un réseau postsecondaire élargi de formation et de recherche en français pour appuyer, d’une part, les établissements d’enseignement qui offrent ou pourraient offrir une formation dans le domaine de la santé et, d’autre part, les chercheuses et chercheurs qui peuvent renforcer la recherche dans le domaine de la santé ayant trait, en particulier, aux communautés francophones en situation minoritaire.

Dans le respect des compétences et des responsabilités des secteurs établis, le CNFS est appuyé par des partenaires et réseaux complémentaires tels que :

  • les établissements de soins de santé;
  • les ordres professionnels et organismes francophones de coordination;
  • les organismes régionaux, provinciaux et nationaux œuvrant à l’amélioration des services en français dans les communautés, en particulier la Société Santé en français (SSF) et ses réseaux régionaux;
  • les organismes gouvernementaux oeuvrant dans le secteur de la santé;
  • les réseaux complémentaires de formation et de recherche, au Québec en particulier.

La vision du CNFS

Assurer la présence et l’apport de professionnels de la santé francophones et de chercheurs de provenances diverses dans les disciplines de la santé, afin de répondre pleinement, en français, aux besoins en santé des communautés francophones en situation minoritaire et de contribuer de façon significative à leur mieux-être et à leur plein épanouissement.

Les valeurs du CNFS 

  • L’engagement des parties de nature à la fois collective et individuelle.
  • L’excellence, tant dans les activités de formation que de recherche.
  • La collaboration entre partenaires dans un esprit de complémentarité, de partage et d’entraide.
  • L’engagement des établissements membres à assurer une reconnaissance des acquis objective et sans préjugés.
  • La diversité d’origine et de culture des professionnels de la santé à former.
  • L’amélioration des services de santé par la formation de professionnels francophones dans l’ensemble des communautés de la francophonie canadienne en situation minoritaire.
  • L’équité en matière d’accès à la formation des professionnels francophones de la santé.
  • Le respect des spécificités, des besoins, des compétences et des responsabilités - propres à chacun.
  • L’imputabilité sociale des établissements d’enseignement membres.

Le mandat du CNFS

Le CNFS vise à améliorer les services de santé en français des communautés de la francophonie hors Québec par la formation postsecondaire de professionnelles et professionnels francophones de la santé et, complémentairement, par la recherche dans le domaine de la santé qui se rattache à cette formation et aux besoins de ces communautés.

Pour ce faire, il s’est fixé les objectifs suivants :

  • connaître les besoins spécifiques des communautés et favoriser l’insertion des professionnels et professionnelles formés dans leur lieu de provenance;
  • maximiser l’apport des établissements existants en déployant leur capacité de formation;
  • renforcer la construction identitaire en tant que valeur ajoutée des programmes du CNFS;
  • favoriser l’accès à de nouvelles formations dans les communautés qui en sont dépourvues;
  • faciliter l’accès à la formation en français dans le domaine de la santé pour les diverses composantes de la société canadienne, en tenant compte en particulier des apports possibles de l’immigration et du contingent des professionnels de la santé bilingues intéressés à une pratique en français; 
  • favoriser les partenariats et les collaborations;
  • faciliter et entretenir la liaison et la concertation au sein du réseau ainsi qu’avec les réseaux complémentaires.

© 2012 Université de Saint-Boniface